Navigation des articles

lisa-marie-noel

Personne ne m’embauche. Pourquoi?

recherche02

Malgré les nombreuses entrevues que vous obtenez, vous ne décrochez aucun poste. Comment savoir ce qui cloche?

«Combattez l’attitude de défaite!» lance Gabryelle Provost, conseillère en emploi au Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette. Même déçus, les chercheurs d’emploi doivent demeurer proactifs. Voici comment y arriver.

Évaluez vos cibles

«Faites une autoévaluation», insiste d’abord Mme Provost. Demandez-vous si le poste convoité vous convient vraiment et pourquoi il vous intéresse. Si vous avez peu d’intérêt pour cet emploi, vous risquez de ne pas donner votre maximum en entrevue. «Sachez reconnaître les milieux qui vous allument», ajoute Mme Provost.

Ciblez des entreprises qui correspondent à vos valeurs. Plus vous désirerez le poste, plus vous vous ferez convaincant auprès du recruteur.

Demandez du feedback

Votre candidature n’est pas retenue? Demandez au recruteur pourquoi vous n’avez pas été choisi. Dites-lui que le poste vous tenait à cœur et que vous désirez savoir comment vous améliorer en entrevue. «Il est la meilleure personne pour dire ce qu’il a perçu», croit Michel Di-Lillo, vice-président Formation et services-conseils chez Actualisation, une firme spécialisée en ressources humaines.

Si le recruteur vous souligne que vous manquiez d’assurance, par exemple, vous saurez qu’il faut vous montrer plus confiant lors de la prochaine entrevue.

Tenez un journal de bord

«Après chaque entrevue, inscrivez dans un journal de bord vos points forts et vos points faibles», propose M. Di-Lillo.

Une question vous a particulièrement déstabilisé lors de l’entretien? Préparez-vous une réponse pour la prochaine fois. Écrivez aussi vos compétences ainsi que des exemples concrets qui les illustrent. Vous pourrez ainsi les communiquer au recruteur et le convaincre que vous possédez les aptitudes recherchées.

Demandez conseil à un pro

Si plusieurs entrevues d’embauche se soldent par un échec, vous pouvez rencontrer un professionnel en recherche d’emploi. «Il vous permettra d’avoir un regard objectif et extérieur à votre situation», indique Mme Provost.

Les Carrefours jeunesse-emploi, entre autres, offrent des services pour les chercheurs d’emploi âgés de 16 à 35 ans. Lors d’une rencontre individuelle, le conseiller vous aidera à déterminer les points qu’il vous faut améliorer. Il pourra même simuler avec vous une entrevue d’embauche.

Partager