Navigation des articles

carole-boule

Le PAMT : apprendre en travaillant

apprenti

Grâce au Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) d’Emploi-Québec, il est possible d’être formé dans un métier en travaillant aux côtés d’un employé d’expérience.

Le PAMT permet d’obtenir un certificat de qualification professionnelle dans un métier appris directement en entreprise, suivant la formule du compagnonnage. Avec ce programme, pas de bancs d’école : on apprend son métier en travaillant auprès d’une personne d’expérience qui transmet son savoir-faire. Cette personne est appelée «compagnon» et le salarié en formation est un «apprenti».

«Cette formation est adaptée aux besoins des entreprises pour permettre aux apprentis d’apprendre un métier selon des normes professionnelles qui ont été établies par les gens du secteur d’activité. Ces normes déterminent l’ensemble des compétences à acquérir pour chacun des métiers inscrits au programme», indique Irvine Henry, coordonnatrice adjointe à la Direction du soutien aux opérations d’Emploi-Québec à Laval.

Une formation clé en main

Actuellement, plus de 70 métiers sont inscrits au PAMT, comme ceux de cuisinier, coiffeur, pressier et testeur de jeux vidéo. Pour chacun, il y a un carnet d’apprentissage qui décrit l’ensemble des compétences à acquérir et un guide du compagnon qui aide le formateur à transmettre son savoir-faire.

Le compagnon, choisi par l’employeur, assure la formation de l’apprenti jusqu’à ce que ce dernier ait maîtrisé toutes les compétences inscrites au carnet. «La démarche peut durer de 3 à 36 mois, selon le métier et l’expérience de l’apprenti, mentionne Irvine Henry. Chaque fois qu’un module est terminé, le compagnon évalue son apprenti et atteste qu’il a acquis les compétences requises. Ensuite, un agent d’Emploi-Québec s’assure que le carnet d’apprentissage est bien rempli et signé avant de faire la demande pour émettre le certificat de qualification professionnelle.»

Qui peut s’inscrire?

Pour participer au programme, l’apprenti doit être au service de l’entreprise et avoir 16 ans ou plus. «Par exemple, un jeune qui a seulement sa 4e secondaire et qui est employé dans une boucherie peut apprendre le métier de boucher grâce au PAMT», dit Irvine Henry.

Les entreprises intéressées doivent faire leur demande à Emploi-Québec. Elles peuvent adhérer au programme à condition que leur équipement et leurs conditions de travail permettent l’apprentissage.
L’apprenti formé dans un métier désigné Sceau rouge peut s’inscrire à l’examen qui mène à cette reconnaissance afin de pouvoir pratiquer son métier ailleurs au Canada.

Des formules semblables d’apprentissage en milieu de travail existent ailleurs au pays. Pour en savoir plus, contactez le ministère responsable de l’éducation, de la main-d’œuvre et de la formation de votre province.

Dans ce dossier

Partager