Navigation des articles

lisa-marie-noel

PAA : un titre qui ouvre des portes

Le titre de professionnel d’assurance agréé (PAA) donne un élan à la carrière des employés de l’assurance. Possibilités d’avancement à la clé!

Les agents d’assurance, souscripteurs, courtiers, gestionnaires de risque et les experts en sinistre ou en réassurance peuvent obtenir le titre de PAA. «C’est un perfectionnement intéressant dans une perspective de développement professionnel», indique Lucien Bergeron, directeur général de l’Institut d’assurance de dommage du Québec (IADQ). Cet organisme a été mis sur pied par l’industrie de l’assurance de dommages pour offrir de la formation professionnelle dans ce domaine.

Une formation complète

Le titre de PAA est reconnu par tous les assureurs du pays. Pour l’obtenir, il faut suivre les 12 cours de 36 heures chacun, offerts par l’IADQ. Les candidats doivent ensuite réussir l’examen national administré par l’Institut d’assurance du Canada.

Les étudiants se familiarisent avec les différents volets de l’assurance comme la tarification et le règlement des sinistres. Ils acquièrent aussi des notions en assurance de biens, automobile, responsabilité, etc. Même les titulaires du DEC ou de l’AEC Conseil en assurance et services financiers y trouvent leur compte. «Nous couvrons des sujets qui ne sont jamais abordés dans les programmes collégiaux», fait valoir M. Bergeron.

Un atout gagnant

Ce titre est un avantage pour toute personne qui espère obtenir de l’avancement. «La majorité des dirigeants d’entreprises canadiennes d’assurance ont leur titre PAA, souligne M. Bergeron. Malgré la pénurie de personnel dans le domaine, les recruteurs indiquent souvent dans leur offre d’emploi que la préférence sera donnée aux candidats détenteurs du titre PAA.»

Ce sont habituellement les employeurs qui assument les frais de la formation pour leurs employés. «Plusieurs compagnies d’assurance ont pour politique d’attribuer un boni, allant de 500 $ à 1 200 $, à leurs employés qui suivent le programme de PAA», ajoute M. Bergeron. Les cours se donnent en classe ou à distance, à temps partiel. Les élèves mettent en général de trois à quatre ans pour terminer le programme.

Partager

SUR LE MÊME SUJET