Navigation des articles

equipe-jobboom

Obama veut une hausse du salaire minimum

Photo : maxhphoto / Shutterstock.com

Photo : maxhphoto / Shutterstock.com

Le président américain Barack Obama veut s’attaquer aux inégalités économiques de son pays. Le salaire minimum de 7,25 $ de l’heure fait partie du problème selon lui et c’est pourquoi il passera à 10,10 $ pour tous les nouveaux contractuels fédéraux, a annoncé le président dans son discours sur l’état de l’Union hier.

Barack Obama a défendu son projet ce matin lors d’une visite chez Costco, une chaîne connue pour ses salaires relativement élevés. «Si vous travaillez fort, vous devriez pouvoir payer votre loyer, payer votre épicerie et prendre soin de vos enfants», a dit le président devant les employés d’un magasin du Maryland.

Le président espère que la hausse de 39 % du taux horaire de quelques dizaines de milliers de contractuels fédéraux influencera les élus américains.

Le Congrès américain n’a pas haussé le salaire minimum depuis cinq. Un travailleur à temps plein payé 7,25 $ l’heure gagne 14 500 $ par année.

Barack Obama espère que le Congrès arrivera à s’entendre pour que le salaire minimum passe graduellement à 10,10 $ l’heure dans tout le pays, pour être ensuite indexé chaque année. Le président encourage néanmoins les États à hausser leur salaire minimum sans attendre le fédéral.

Pour l’instant, 21 États américains ont un salaire minimum plus élevé que celui du fédéral, mais généralement, la différence n’excède pas un dollar. L’Oregon et l’État de Washington se démarquent avec des salaires minimums de 9,10 $ et 9,32 $ respectivement.

Partager