Navigation des articles

Négocier une retraite anticipée

Négocier une retraite anticipée

Vous aspirez à prendre votre retraite mais vous n’avez que 58 ans. Comment convaincre votre patron de vous laisser prendre une retraite anticipée?

Pour y parvenir, démontrez à votre employeur que votre départ constitue un avantage pour lui. S’il est touché par la récession, votre départ volontaire tombe sûrement à point nommé… «À l’inverse, si l’entreprise peine à recruter de la main-d’œuvre et que vous faites partie de ses ressources clés, il sera difficile à convaincre», prévient Joscelyn Poirier, conseiller en ressources humaines agréé.

Dans ce cas, faites valoir à votre patron qu’un employé plus jeune avec une expérience diversifiée apportera un souffle nouveau à l’entreprise. Gardez l’œil ouvert et soyez proactif! Un de vos collègues est peut-être intéressé par votre poste. Repérez des candidats à l’extérieur de l’entreprise et mettez votre employeur en contact avec eux.

Par ailleurs, pour diminuer l’impact de votre départ à la retraite, proposez une retraite progressive ou un horaire à temps partiel. Engagez-vous à former la personne qui vous remplacera, ou même à devenir son mentor.

Attitude positive

Les menaces et les récriminations ne donnent rien en matière de négociation. Ne dites pas à votre patron que vous n’êtes plus motivé au travail. «Présentez plutôt votre demande de façon positive et honnête. Dites que vous avez fait un bon bout de chemin dans l’entreprise et que vous êtes prêt à vivre autre chose», conseille M. Poirier. Parlez-lui par exemple de votre projet de rénover votre maison ou de vous occuper de vos petits-enfants.