Navigation des articles

lisa-marie-noel

Négocier un transfert à l’étranger

Depuis que votre patron a ouvert une succursale à Houston, vous rêvez du chaud soleil du Texas. Quelques astuces pour convaincre le boss de vous muter.

Tout d’abord, assurez-vous qu’il y a là-bas un poste vacant qui correspond à vos compétences. Ensuite, faites valoir les avantages que l’entreprise en retirera. Par exemple, soulignez que vous connaissez bien le fonctionnement du siège social, ce qui sera fort utile dans le cadre du démarrage d’une nouvelle succursale.

Asseoir sa crédibilité

Parlez à votre supérieur de vos expériences de voyage. «Pour être crédible, il n’est pas nécessaire d’avoir fait le tour du monde sur le pouce!» indique Joscelyn Poirier, conseiller en ressources humaines agréé. Racontez plutôt votre dernière escapade à Munich où vous avez organisé vous-même votre itinéraire, vos déplacements et votre hébergement. Ainsi, vous démontrez votre sens de la débrouillardise.

M. Poirier propose aussi de citer en exemple plusieurs moments dans votre existence où vous avez été capable de vous adapter à un nouveau milieu : un échange étudiant dans une famille à l’étranger, un remplacement effectué dans une autre ville ou toute autre expérience pertinente.

Multilingue

Votre bilinguisme ou trilinguisme est un atout. Vous voulez être muté au Mexique? «Démontrez à votre patron que vous possédez une bonne connaissance de l’espagnol. Il ne vous envoie pas là pour apprendre cette langue, mais pour y travailler!» note M. Poirier.

Partager

SUR LE MÊME SUJET