Navigation des articles

simon-granger

Négociation : les hommes sont plus confiants

poignée de main

Lorsque vient le moment de négocier avec le patron, les hommes sont plus confiants que les femmes, révèle un sondage maison réalisé par Jobboom.

Près des deux tiers (65,02 %) des hommes interrogés se disent à l’aise dans un contexte de négociation avec leur employeur, tandis que moins de la moitié des femmes (43,85 %) sont confortables dans cette situation.

Résultat du sondage sur la négociation

Cette différence se reflète d’ailleurs dans l’attitude adoptée lors de la négociation. À la question «Quelle affirmation correspond le mieux à votre attitude lorsque vous négociez?», les deux tiers (66,81 %) des hommes ont choisi une réponse dénotant l’assurance («J’ai confiance en mes moyens et je suis prêt à tout pour arriver à mes fins» ou «Je suis préparé, ouvert à la discussion et flexible sur mes demandes»).

Chez l’autre sexe, la moitié (50,77 %) des femmes ont choisi des réponses dénotant un inconfort («J’ai des demandes réalistes, mais je m’attends à devoir faire des compromis» ou «Je me sens en position d’infériorité et cède rapidement sur mes demandes»).

Résultat du sondage sur la négociation

Est-ce cette confiance qui explique pourquoi les hommes osent davantage aborder le sujet délicat de la rémunération avec le patron? En effet, 78,92 % des répondants masculins ont dit avoir déjà négocié leur salaire, tandis que cette proportion chute à 55,38 % chez les femmes.

Les travailleuses semblent plus enclines à négocier des congés spéciaux, comme des vacances ou encore une année sabbatique : 56,92 % des répondantes disent l’avoir fait, contre 46,64 % chez les hommes.

Les mesures visant à favoriser la conciliation travail-famille ne semblent toutefois pas très populaires auprès des travailleurs. À peine 12,13 % des répondants ont déjà négocié la permission de faire du télétravail, et 11,86 % la semaine de quatre jours.

Le sondage ne précise toutefois pas si c’est l’employeur qui est fermé à ces idées, ou les employés qui n’osent pas le demander.

Négociation avec l'employeur

La confiance vient avec l’âge

Par ailleurs, il semblerait que l’expérience soit un facteur clé dans le niveau de confiance des travailleurs lorsque vient le moment de négocier.

En effet, la proportion de travailleurs se disant à l’aise dans un contexte de négociation augmente graduellement avec l’âge des répondants : 46,84 % chez les 26-40 ans, 63,04 % chez les 41-55 ans, et enfin 77,27 % chez les 55 ans et plus.

Le sondage a été mené par Internet entre le 29 juin et le 31 juillet 2014 auprès de 371 visiteurs du site Web de Jobboom. Les réponses ont été récoltées via Surveymonkey.

Répondez au sondage courant.

simon-granger
Simon Granger

Simon Granger s'intéresse aux enjeux touchant la formation, l'orientation professionnelle et l'accession au marché du travail. Il aime le café filtre, le point-virgule et les mots croisés.

Voir ses derniers articles »

Partager

Galerie d'images

sondage_negociation_03sondage_negociation_03sondage_negociation_02sondage_negociation_01poignee_de_main