Navigation des articles

equipe-jobboom

MBA : salaires moindres pour les femmes

MBA02

Les Canadiennes détentrices d’un MBA sont beaucoup moins choyées dans le monde du travail que les hommes qui obtiennent ce même diplôme, selon une étude de l’association internationale Catalyst, qui milite pour l’avancement des femmes et des affaires.

Au cours du premier emploi suivant leurs études, les diplômées d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) gagnent 8167$ de moins que leurs collègues de classe masculins, d’après l’étude basée sur les données de 1574 répondants canadiens. Elles se retrouvent plus souvent dans des postes au bas de l’échelle (72%) que les hommes (58%).

Les hommes ont quant à eux plus de chances de décrocher un mandat à l’international. C’est peut-être en partie en raison d’un problème de perception ou d’un manque d’intérêt chez les diplômées canadiennes, car 23% d’entre elles disent ne pas connaître les marchés de produits internationaux, contre 9% pour les hommes.

Au final, deux fois plus de femmes diplômées au MBA que d’hommes quittent le domaine des affaires pour travailler dans le secteur public ou dans les organisations à but non lucratif.

«Le monde des affaires est en train de perdre des femmes à fort potentiel, car elles choisissent de faire carrière dans d’autres secteurs à un rythme beaucoup plus élevé que dans d’autres régions du monde», a indiqué la directrice exécutive de Catalyst Canada, Alex Johnston.

«Les organisations canadiennes ont besoin de se concentrer sur l’attraction et la rétention les femmes à fort potentiel et de leur fournir des opportunités de développer leurs compétences en affaires internationales qui sont si cruciales pour renforcer la performance économique canadienne», a-t-elle ajouté.

Un autre article qui concernent les inégalités entre les sexes dans les postes de haute direction: Les patronnes disent travailler plus que les patrons.

Partager