Navigation des articles

frechette-lessardetall

Maîtrisez la «tweetiquette»

Maîtrisez la «tweetiquette»

Contraction des mots «tweet» et «étiquette». L’ensemble des règles de savoir-vivre et du bon usage du service de microblogage Twitter.

    Exemples :  
  • Éviter de parler uniquement de soi.
  • Citer la source d’un retweet ou d’une information
    (en indiquant @ suivi de son nom).
  • Répondre aux gens qui entament un dialogue
    (dans la mesure du possible).

À noter : inspiré de la nétiquette, soit les règles d’étiquette sur le Web en général.

Les vacances d’été

Chaque année, le scénario se répète. L’hiver encore bien installé ou le printemps à peine amorcé, un sujet de conversation prend racine dans tous les bureaux du Québec : le calendrier des vacances d’été.

    Quelques conseils et observations de saison :

  • «Quand est-ce que tu prends tes vacances?», «Je pars bientôt en vacances», «Je reviens de vacances», «Mon Dieu que ça passe vite les vacances!» : l’été peut être long pour ceux qui ont un intérêt limité pour ce genre de discussion. Mieux vaut s’armer de patience.
  • Les mieux organisés n’ont aucun problème à déclarer, en plein mois de février, qu’ils passeront les deux premières de juillet au Saguenay. Pour ceux qui ne savent même pas ce qu’ils font samedi soir, c’est une autre histoire (même s’ils le regrettent chaque année au moment de trouver un chalet libre en Gaspésie en pleines vacances de la construction).
  • Rien ne sert d’essayer de jouer au devin et de tenter de déterminer quelles seront les deux plus belles semaines de l’été. N’en déplaise à ceux qui jurent que les deux premières d’août sont toujours les meilleures.
  • Entre prendre ses vacances au début de l’été pour partir le premier et attendre vers la fin et faire suer les collègues dont le bon temps est déjà écoulé, les avis sont partagés.
  • À éviter : attendre à la dernière minute pour préparer son absence. Mettre les bouchées doubles quelques jours avant le départ risque d’entraîner une fatigue extrême qui empêchera… de profiter des vacances!

Travailler dans un café

Pour les travailleurs autonomes ou les télétravailleurs, troquer le bureau à domicile contre le café permet de changer d’air, de briser l’isolement, voire de glaner un brin de motivation au contact des autres clients affairés.

Patrick Tanguay, consultant et développeur Web, l’a fait pratiquement tous les jours pendant cinq ans avant d’ouvrir Station C, un espace communautaire de travail à Montréal. Il donne quelques conseils pour tirer le maximum de ces bureaux où l’expresso coule à flots.

  • Pensez confort
    Prenez soin de choisir un endroit agréable, bien éclairé, où vous serez confortablement installé quelques heures. L’établissement devrait être assez calme pour que vous puissiez vous concentrer, mais assez occupé pour qu’il y ait un peu de vie. Sinon, aussi bien rester à la maison!
  • Soyez préparé
    Arrivez avec une pile d’ordinateur chargée et une rallonge, mais évitez de faire courir les fils d’un bout à l’autre de la pièce. Si les prises de courant sont bouchées, c’est signe que la maison préfère que vous ne vous attardiez pas.
  • Baissez le son
    Votre ordinateur devrait être en mode silencieux en tout temps. Dans la mesure du possible, sortez pour prendre des appels et maintenez les réunions de groupe à un niveau sonore acceptable.
  • Tenez compte des autres
    De grâce, ne téléchargez pas de gros fichiers (films, albums, etc.), vous risquez de ralentir le réseau et de faire grimper la facture Internet du commerce. Offrez de garder un œil sur le matériel d’un autre travailleur s’il doit se lever.
  • Entrez dans les bonnes grâces du personnel
    Évitez les périodes de grande affluence. Prenez la plus petite table disponible. Rapportez votre vaisselle sale au comptoir en quittant les lieux. Consommez raisonnablement et laissez un pourboire adéquat.

5 choses à savoir sur le Programme d’échange interprovincial de Placement étudiant

  • Le programme donne la possibilité aux étudiants universitaires d’occuper un emploi rémunéré dans leur domaine tout en découvrant une autre province canadienne.
  • Pour être admissible, un étudiant québécois doit être inscrit dans une université de la province, avoir la citoyenneté canadienne ou la résidence permanente au Canada et être domicilié au Québec.
  • Les emplois sont offerts dans des ministères et organismes gouvernementaux d’autres provinces participantes – l’Ontario, l’Alberta et le Manitoba, pour la saison 2011.
  • La période d’emploi dure 13 semaines, pendant l’été. Les salaires varient selon les postes. Le coût du transport est pris en charge, mais le séjour est aux frais des participants.
  • Au cours des dernières années, les participants ont occupé des postes tels que : guide dans les parcs provinciaux, analyste financier, concepteur graphique, conseiller juridique, vétérinaire, traducteur et zoologiste.

Maîtriser les raccourcis clavier

Les logiciels offrent une multitude de raccourcis qui peuvent accélérer votre rythme de travail (et ultimement vous permettre de quitter le boulot un peu plus tôt!). Par exemple : dans la plupart des navigateurs Web, ctrl + tab permet de passer d’un onglet à l’autre; dans Excel, ctrl + «point-virgule» inscrit automatiquement la date dans une case de tableau.

commentez@jobboom.com

Partager

SUR LE MÊME SUJET