Navigation des articles

melissa-guillemette

L’étudiant modèle à la formation à distance

etudiant_maison

La formation en ligne répond à des besoins particuliers et s’adresse à une clientèle tout aussi particulière. Portrait-robot du candidat typique.

Étudier à son propre rythme est une formule qui ne conviendrait pas à tous les étudiants. Beaucoup abandonnent d’ailleurs leur formation avant de l’avoir terminée. À Cégep@distance, le tiers des cours ne sont pas complétés, selon les données de 2011-2012, et le portrait serait similaire pour l’ensemble de la formation à distance.

Mais les collégiens à distance qui persévèrent réussissent leurs cours dans une proportion de 94 %. Qu’est-ce qui explique leur succès? Ils possèdent assurément ces trois qualités :

Autonomie

L’étudiant à distance doit être une personne autonome. «Le tuteur n’est pas une nounou qui lui rappelle ses échéanciers!» dit Amandine Gravier, technicienne à l’information à Cégep@distance. L’étudiant doit savoir gérer son temps et faire son propre échéancier pour arriver à remettre ses travaux dans les délais prescrits. Il doit également être capable d’apprendre par lui-même.

Discipline

La flexibilité de la formation en ligne est une lame à double tranchant; certains y verront une façon de concilier toutes leurs activités, mais d’autres se feront prendre dans le piège de la procrastination devant cette impression de liberté. Pour réussir un cours, il faut une bonne dose de discipline : les études, c’est sérieux.

Persévérance

Selon les statistiques de Cégep@distance, l’étudiant qui réussit le mieux est celui qui maintient un rythme constant tout au long du cours. Même quand la motivation s’effrite, il doit poursuivre ses lectures, ses travaux et ses exercices.

À lire également :

Partager