Navigation des articles

Les tests psychométriques : pour trouver sa voie

Les tests psychométriques : pour trouver sa voie

Votre démarche de réorientation s’est transformée en véritable casse-tête? Le test psychométrique pourrait vous aider à vous connaître davantage et donner ainsi un sens à votre cheminement.

Le test psychométrique est un outil scientifique utilisé par des conseillers d’orientation, des psychologues, des psychoéducateurs ou des ergothérapeutes. Il en existe de toutes sortes. Certains mesurent vos aptitudes, d’autres, vos champs d’intérêt, votre type de personnalité ou votre quotient intellectuel (Q.I.).

«Il s’agit de poser des questions pour dresser le portrait d’un individu», explique Laurent Matte, président du secteur orientation de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation et des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec.

Comment ça se passe?

La durée des tests varie entre 30 minutes à trois heures. «Un test de quotient intellectuel est plus long qu’un test qui sert à déterminer les champs d’intérêts d’une personne, dit M. Matte. Des questions simples de type j’aime/je n’aime pas suffisent pour découvrir les préférences d’une personne. Pour connaître son Q.I., il faut mesurer plusieurs aspects : mémoire à court ou long terme, raisonnement logique, vocabulaire, etc. Certains tests peuvent aussi être chronométrés.»

Si vous prenez votre temps pour y répondre, cela pourrait indiquer que vous êtes une personne indécise, par exemple.

Le tarif d’un test varie entre 5 $ et 50 $, selon sa popularité et le coût de la correction, manuelle ou informatisée. Le montant est parfois inclus dans le coût de la consultation avec le conseiller, qui interprète aussi les réponses.

«Ces tests sont utiles pour déterminer les facettes d’une personnalité, mais il faut les combiner avec une consultation pour bien les comprendre, dit M. Matte. Seuls les professionnels sont en mesure d’interpréter les tests correctement.»

Les questionnaires

Contrairement aux tests psychométriques, les questionnaires n’ont pas de valeur scientifique. Ces questionnaires établissent le profil d’emploi qui doit vous représenter le mieux.

«Ils amènent les gens à réfléchir à leur situation, explique M. Matte. Les personnes doivent juger elles-mêmes si le résultat leur correspond ou non.»

Voici quelques adresses où vous pouvez remplir de tels questionnaires :