Navigation des articles

julie-leduc

Les stagiaires : protégés ou non par la CCST?

J’effectue un stage dans une usine de transformation alimentaire durant mes études. Suis-je protégé par la CSST en cas d’accident?

Selon la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles, l’étudiant qui est en stage est protégé par la CSST en cas d’accident. Et ce, que le stage soit rémunéré ou non. Si vous vous blessez lors de votre stage et que conséquemment vous ne pouvez plus exercer vos tâches de stagiaire ni même poursuivre vos études, vous recevrez une indemnité de la CSST pour la durée de votre rétablissement. Le montant de cette dernière sera fixé au cas par cas, car une variété de scénarios sont possibles, notamment suivant votre âge.

Par exemple, si vous avez moins de 18 ans, vous recevrez au minimum 90 $ par semaine. Par contre, si vous avez travaillé l’année précédant votre accident (emploi à temps partiel ou emploi d’été), la CSST vous versera une indemnité correspondant à 90 % de votre revenu net gagné.

À partir de 18 ans, votre indemnité correspondra au moins à 90 % d’un revenu net basé sur le salaire minimum. Si vous avez travaillé au cours de l’année précédant votre accident et qu’on vous offrait davan­tage que le salaire minimum, la CSST vous versera 90 % de votre revenu net gagné.

Et si vous êtes un stagiaire de 21 ans et plus, votre indemnité pourrait être révisée à la hausse si vous démontrez à la CSST que vous auriez probablement gagné une rémunération supérieure au salaire minimum à la fin de vos études.

En cas d’accident dans votre lieu de stage, consultez un médecin rapidement même si la blessure semble légère et demandez une attestation médicale. Pour faire une réclamation à la CSST, remplissez ensuite le formulaire Réclamation du travailleur disponible sur le Web (www.csst.qc.ca), joignez-y votre attestation médicale et envoyez le tout par la poste ou remettez-le en personne au bureau de la CSST de votre région. Pour toute information, communiquez avec la CSST au 1 866 302-2778.

N’oubliez pas qu’à titre de stagiaire, outre les indemnités, vous avez aussi droit aux mêmes conditions de travail sécuritaires qu’un autre travailleur. Par exemple, l’employeur doit vous fournir, quand c’est nécessaire, de l’équipement de sécurité personnelle comme des gants ou des lunettes de protection.

Il doit s’assurer de vous donner l’information, la formation et la supervision nécessaires pour accomplir vos tâches sans vous blesser.

Partager

SUR LE MÊME SUJET