Navigation des articles

equipe-jobboom

Les Québécois s’endettent davantage, mais…

Les Québécois ont accru leurs dettes personnelles à un rythme plus élevé que l’ensemble des Canadiens au deuxième trimestre, mais leurs dettes demeurent beaucoup plus basses que la moyenne canadienne.

De plus, les taux de délinquance des Québécois sur les cartes de crédit, les marges de crédit et les prêts à terme sont les plus bas au pays.

Un rapport publié mercredi par la société d’évaluation de crédit TransUnion indique que les dettes personnelles des Québécois ont augmenté de 1,7% ou 324$ pour atteindre 19 455$ au deuxième trimestre, par rapport au trimestre précédent. Ces dettes excluent les prêts hypothécaires.

La hausse au Canada n’est que de 0,73% ou 196$, mais la dette moyenne totale atteint 27 131$.

Sur une période de 12 mois, les Québécois ont accru leurs dettes personnelles de 4,71% ou 875$, comparativement à 3,47%, ou 910$ pour l’ensemble des Canadiens.

Tout comme pour les consommateurs canadiens, les consommateurs Québécois avaient réduit leurs dettes personnelles au premier trimestre, après un sommet de 20 102$ au quatrième trimestre 2012.

Selon Thomas Higgins, vice-président de TransUnion, la dette totale devrait continuer à progresser pour le reste de l’année, éclipsant ainsi le record de l’an dernier.

Le rapport trimestriel de TransUnion fait aussi ressortir que les taux de délinquance des plusieurs instruments de crédit utilisés par les Québécois sont les plus bas au pays.

On parle d’un taux de délinquance de 0,17% pour les cartes de crédit, de 0,09% pour les marges de crédit et de 0,38% pour les prêts à terme.

Pour l’ensemble des consommateurs canadiens, on note des taux de délinquance de 0,24% pour les cartes de crédit, de 0,17% pour les marges de crédit et de 1,14% pour les prêts à terme.

Au pays, les taux de délinquance ont tous chuté par rapport à l’an dernier. Selon M. Higgins, ceci signifie que les emprunteurs, «pour le moment», peuvent bien gérer leur dette plus élevée.

(Source Canal Argent)

Partager

SUR LE MÊME SUJET