Navigation des articles

equipe-jobboom

Les photos sexy font paraître incompétente

Jeune femme avec une pose sexy pour un selfie

Les jeunes femmes qui publient des photos sexy d’elles-mêmes sur les médias sociaux seraient perçues comme moins compétentes par leurs pairs, selon une étude réalisée par l’Université d’État de l’Oregon.

Une photo de profil sexy sur Facebook peut attirer des commentaires flatteurs, mais également des jugements plutôt durs des autres jeunes femmes – et probablement d’un employeur potentiel.

La chercheuse Elizabeth Daniels a créé deux versions du profil Facebook d’une personne fictive, une jeune femme de 20 ans nommée Amanda Johnson. Les deux profils étaient en tous points identiques, à l’exception de la photo : le premier arborait une photo «sexy», sur laquelle la jeune femme portait une robe suggestive, tandis que le second présentait une photo plus sobre, sur laquelle elle revêtait des jeans, un T-shirt et une écharpe.

Ces profils ont ensuite été présentés aléatoirement à des pairs – quelque 120 participantes âgées de 13 à 25 ans. Celles-ci qui devaient évaluer la beauté d’Amanda (est-elle jolie?), son charisme (voudrais-je être son amie?) et sa compétence (serait-elle capable de bien effectuer un travail?), sur la seule base des informations disponibles sur son profil.

Le profil présentant une photo plus sobre a récolté des notes plus élevées pour chacun des trois critères mesurés. C’est toutefois au niveau de la compétence que l’écart le plus grand a été observé, ce qui suppose que la perception des aptitudes d’une jeune femme est fortement teintée par l’image qu’elle projette sur le Web.

Ces résultats permettent de croire que le choix des photos publiées sur les médias sociaux peut avoir des impacts négatifs dans d’autres aspects de la vie des jeunes femmes, notamment au niveau professionnel. Un sondage réalisé par le site d’emploi CareerBuilder en 2012 révélait d’ailleurs que 37 % des recruteurs consultaient les profils des candidats sur les réseaux sociaux.

L’auteure croit que ces résultats montrent l’importance de sensibiliser les jeunes aux conséquences de leurs comportements sur les médias sociaux. Elle suggère aux jeunes femmes de privilégier des photos qui reflètent leur identité plutôt que leur apparence physique, comme une photo de voyage par exemple.

Cette étude a été publiée dans la revue Psychology of Popular Media Culture.

Partager