Navigation des articles

equipe-jobboom

Les patrons préfèrent les matinaux

Homme qui dort

On dit que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Cet adage est plus vrai que jamais dans le monde du travail, car les superviseurs auraient un préjugé favorable pour les employés matinaux, révèle une étude.

À l’ère où la flexibilité gagne en popularité dans les entreprises, des chercheurs de l’Université de Washington ont voulu vérifier de quelle façon les choix des employés quant à leur horaire affectent leur image aux yeux de leur supérieur, leur hypothèse étant que les travailleurs matinaux jouissent d’une meilleure réputation que ceux qui arrivent et quittent plus tard.

Ils ont ainsi mené trois expériences, auprès de plus d’une centaine de participants, qui ont toutes démontré une forte association entre le fait de commencer tôt et l’assiduité au travail. Les employés matinaux étaient généralement perçus comme plus consciencieux et plus efficaces par leurs supérieurs, sans égard pour leur performance réelle et le nombre d’heures travaillées.

Les chercheurs espèrent que les organisations prendront conscience de l’existence d’un «biais matinal», et s’assureront que la flexibilité d’horaire ne pénalise pas indirectement les employés qui font le choix de travailler plus tard.

L’étude sera publiée plus tard cette année dans le Journal of Applied Psychology.

Partager