Navigation des articles

equipe-jobboom

Les interruptions affectent la qualité du travail

homme au quatre bras

Vous vous vantez d’être un as du multitâche? Sachez que les interruptions constantes au bureau nuisent considérablement à la qualité du travail accompli, selon une nouvelle étude.

Les sources de dérangement sont nombreuses au bureau : le téléphone qui sonne, un nouveau courriel, un message texte d’un collègue, une fenêtre de clavardage qui s’ouvre… Autant de distractions qui nuisent à votre productivité!

S’il va de soi que ces interruptions augmentent les délais de réalisation du travail, des chercheurs de l’Université George Mason, à Washington, ont cherché à quantifier leurs impacts sur la qualité du travail.

Pour mener cette étude, ils ont demandé à une cinquantaine de participants de produire un essai sur un sujet donné dans un laps de temps déterminé. Certains étaient interrompus par d’autres tâches pendant la planification ou la rédaction du papier, alors que les autres ont pu travailler sans être dérangés. La qualité des essais était ensuite évaluée de façon indépendante.

Ils ont ainsi constaté que la qualité des essais était largement inférieure chez les participants ayant été interrompus. Ces derniers ont également produit des textes plus courts que leurs homologues n’ayant pas été dérangés.

Les chercheurs suggèrent ainsi aux employés de limiter les sources de distraction lorsqu’ils doivent accomplir une tâche importante, par exemple en fermant leur téléphone cellulaire ou en désactivant les notifications de leur boîte de courriel.

Partager