Navigation des articles

sandra-sirois

Les grands facteurs de stress chez le gestionnaire

stress

Le travail des gestionnaires n’est pas de tout repos. Découvrez quelles sont les plus grandes sources de stress des patrons.

La gestion de projets et d’employés est une tâche lourde qui peut devenir angoissante. Voici quelques-uns des agents préoccupants qui risquent de stresser les dirigeants au cours de leur carrière.

Les conflits au bureau

Certains gestionnaires tolèrent trop longtemps le comportement des employés qui nuisent à l’atmosphère de travail, estime Lise Berthiaume, consultante en management pour Gestact, une firme-conseil en ressources humaines. Lorsqu’il y a des tensions au sein d’une équipe, il y a risque de conflits. Pour les éviter, le gestionnaire doit rencontrer rapidement l’employé problématique pour lui signaler ce qui ne va pas.

L’imprécision du mandat

Le gestionnaire doit savoir ce qu’on attend de lui pour bien accomplir sa tâche. Si son mandat est flou, il doit demander des directives plus claires.

Une position inconfortable

Le gestionnaire est souvent pris entre les demandes de la haute direction et les revendications des employés sous sa responsabilité. Que faire lorsque le vice-président demande de hausser les ventes, mais que les salariés estiment le travail irréalisable? Le gestionnaire doit apprendre à négocier à la fois avec le grand patron et les employés!

Le manque de formation

Un dirigeant mal formé peut facilement perdre le contrôle. S’il ne sait pas gérer les priorités par exemple, il ne sera pas en mesure de bien aiguiller ses employés pour la réalisation des projets. Des programmes de formation pour devenir un meilleur gestionnaire abondent pourtant sur le marché. Il suffit de trouver celui qui convient!

Partager