Navigation des articles

equipe-jobboom

Les femmes préfèrent les hommes gestionnaires

femme_patron_02

Les femmes sont de plus en plus nombreuses dans les postes de gestion, mais leurs consœurs préfèrent tout de même être dirigées par des hommes, révèle un sondage américain.

Préférez-vous travailler pour un homme ou une femme? Bien qu’il y ait au fond peu de différences entre la façon de diriger des deux sexes (voir l’article Femmes patrons : le jeu des perceptions), ça n’empêche pas les employés d’avoir leur préférence.

Selon un sondage mené par la firme Gallup auprès de plus d’un millier d’adultes américains, 33 % des travailleurs préfèrent être dirigés par un homme, alors que 20 % ont un penchant pour les femmes gestionnaires.

Ce qui surprend toutefois dans ce sondage, c’est que les femmes préférant un patron du sexe opposé (39 %) sont proportionnellement plus nombreuses que celles ayant un faible pour les patrons du même sexe (25 %). Elles sont également plus nombreuses que les hommes préférant les patrons de sexe masculin (26 %).

Bien que seulement 14 % des hommes expriment une préférence pour une femme gestionnaire, une majorité d’entre eux (58 %) sont toutefois indifférents au sexe de leur patron.

Depuis le premier sondage effectué par Gallup sur cette question, il y une soixantaine d’années, l’ouverture face aux femmes gestionnaires a néanmoins augmenté. En 1953, à peine 5 % des travailleurs disaient préférer une femme gestionnaire, alors que ce taux atteint 20 % aujourd’hui. La proportion de répondants ne voyant aucune différence est quant à elle passée de 25 à 46 %.

Malgré une présence croissante, les femmes demeurent peu représentées dans les postes de direction. En 2014, on retrouvait à peine 4,8 % de femmes parmi les PDG des 500 plus grandes entreprises américaines, selon le palmarès établi par le magazine Fortune. Un taux similaire est observé au Canada.

Partager