Navigation des articles

equipe-jobboom

Les critiques : savoir en prendre… et en laisser

On peut toujours faire mieux. Voilà un dicton qui peut aider à accepter les critiques qui concernent notre travail… à moins, bien sûr, que celles-ci soient totalement injustes!

Vous êtes qualifié pour votre poste, mais voilà que votre patron se met à critiquer le travail que vous accomplissez! Comment réagissez-vous?

Je mets mon égo de côté et j’accepte de voir mes lacunes avec humilité

Votre patron a fait preuve de tact en vous disant que votre rapport ne comblait pas ses attentes. Il a précisé ses insatisfactions, mais vous a donné l’impression qu’il avait encore confiance en vous et en vos capacités. En choisissant de vous ouvrir à la critique, vous lui démontrez votre volonté de bien performer. Vous vous donnez également la chance d’améliorer vos façons de faire. En fin de compte, cela renforcera votre sentiment de compétence et votre lien de confiance avec votre patron.

Je m’insurge, car je ne mérite pas ça!

Vous avez l’impression que votre patron généralise et qu’il vous reproche votre façon d’être plutôt que votre travail? Il emploie un ton ou des mots que vous jugez blessants pour parler de votre rendement? Si, en plus, ses critères de performance vous semblent vagues ou arbitraires, il est compréhensible que vous vous sentiez offusqué.

Néanmoins, il serait sage de prendre du recul avant de partir en guerre contre votre supérieur. Posez-lui des questions afin de clarifier ses zones d’insatisfaction. Demandez quelle partie de votre travail lui paraît incomplète ou encore s’il peut vous donner un exemple concret de ce qui l’a dérangé dans votre présentation.

Une fois la rencontre terminée, mettez par écrit ce que votre patron vous a dit. Si c’est un courriel, imprimez-le et mettez-le de côté. En prenant à nouveau connaissance de la critique lorsque vous serez calmé, celle-ci vous paraîtra peut-être moins dure.

Partager