Navigation des articles

anick-perreault-labelle

Les centres collégiaux de transfert de technologie : utiles aux PME

Les CCTT accompagnent les entreprises qui veulent innover en leur offrant un service sur mesure.

Par exemple, le Centre collégial de transfert de technologie en télécommunications (C2T3), affilié au Cégep de Trois-Rivières, offre aux entreprises et organismes des formations sur les nouveaux équipements qu’elles achètent. «Nous nous familiarisons avec les appareils en visitant l’entreprise, puis nous étudions les manuels techniques», explique Denis Moreau, directeur général du C2T3.

Une étude de rentabilité

«Nous cherchions de nouvelles sources de caoutchouc à recycler pour augmenter notre production de granules, qui servent notamment à l’aménagement d’aires de jeu extérieures pour les enfants, dit Mathieu Sarra-Bournet, chargé de projet au développement chez Recyclage Granutech. Nous avons pensé aux véhicules en fin de vie, ainsi qu’aux pièces de caoutchouc générées par les garages d’entretien. Pour savoir si cela serait rentable, nous avons contacté le Centre de transfert technologique en écologie industrielle, qui a participé au projet pilote en 2009-2010.» Celui-ci, affilié au Cégep de Sorel-Tracy, a notamment calculé le coût pour retirer le caoutchouc des véhicules. Recyclage Granutech n’a plus qu’à décider si, à ce prix, il va de l’avant.

Le Centre de productique intégrée du Québec (CPIQ), affilié au Cégep de Sherbrooke, aide les entreprises à acquérir un système informatique incorporant, par exemple, leur comptabilité et leurs inventaires. «Nous regardons comment l’entreprise fonctionne, puis quelles opérations un tel système pourrait inclure, par exemple», dit Pierre Lafrance, techno-conseiller au CPIQ.

Tout compte fait, les CCTT favorisent l’innovation… au meilleur coût possible!

Pour en savoir plus : www.reseautranstech.qc.ca

Partager