Navigation des articles

equipe-jobboom

Le roulement de personnel préoccupe les employeurs

Deux hommes dans portes tournantes

Les employeurs ont de la difficulté à attirer et à retenir leurs meilleurs employés… et c’est possiblement parce qu’ils ne s’y prennent pas de la bonne façon.

C’est ce qui ressort d’un sondage mondial réalisé par la firme Towers Watson, qui a interrogé plus de 1 600 entreprises et 32 000 employés.

Les deux tiers des employeurs disent avoir de la difficulté à attirer les meilleurs candidats, tandis que plus de la moitié des répondants peinent à retenir ceux qu’ils embauchent.

Selon la firme Towers Watson, les employeurs reconnaissent l’importance du salaire et des possibilités d’avancement pour les employés, mais négligent deux autres facteurs clés de rétention du personnel : la sécurité d’emploi et la confiance dans la haute direction.

Ces deux motifs sont respectivement perçus par les employés comme les troisième et quatrième principales raisons de demeurer avec leur organisation. Pourtant, ni l’un ni l’autre ne figure dans la liste des facteurs d’attraction et de rétention identifiés par les employeurs.

Pas étonnant, donc, qu’à peine 42 % des employés interrogés estiment que leur employeur fait du bon travail pour retenir son personnel.

Par ailleurs, bien que les employeurs reconnaissent l’importance d’offrir des possibilités d’avancement, quatre employés sur dix estiment qu’ils devraient quitter leur entreprise actuelle pour faire progresser leur carrière. Du point de vue des employeurs, un peu moins de la moitié des répondants jugent qu’ils offrent des possibilités d’avancement intéressantes.

Partager