Navigation des articles

emmanuelle-gril

Le CV vidéo : une bonne carte de visite?

Mieux connu aux États-Unis et en Europe, le CV vidéo se taille timidement une place au Québec comme outil de recherche d’emploi.

QU’est-ce que le CV vidéo?

Certains chercheurs d’emploi, désireux de sortir du lot, transposent leur CV sous forme de vidéo dans lequel ils se mettent en scène. Ils s’en servent comme outil média pour présenter leurs compétences, leurs expériences et leurs réalisations aux recruteurs.

Original par sa forme et plus novateur qu’un CV sur papier, le CV vidéo demeure toutefois un outil peu prisé par les employeurs du Québec. Un sondage mené par la firme de dotation Robert Half international auprès d’une centaine de dirigeants canadiens en septembre 2008, a révélé qu’à peine plus d’une entreprise sur quatre les accepte.

Des réserves persistent

Pour Didier Dubois, CRHA et associé principal chez HRM Group, une firme spécialisée dans l’attraction et la fidélisation de la main-d’œuvre, la pré-entrevue représente un meilleur outil de recrutement, car elle permet de questionner le candidat. «Avec le CV vidéo, il n’y a pas d’interaction possible.»

Il estime toutefois que ce type de CV peut être utile pour certains postes dans le secteur du service à la clientèle. «Cela peut permettre une présélection, car on voit comment le candidat se présente physiquement.» Mais sans plus.

Le temps de visionnement requis par un CV vidéo peut également nuire à son utilisation. En effet, les recruteurs ne prennent généralement que quelques dizaines de secondes pour lire en diagonale un CV sur papier. Il leur faudra donc de bonnes raisons pour avoir envie de consacrer quelques minutes à l’écoute d’un CV vidéo.

Partager

SUR LE MÊME SUJET