Navigation des articles

carole-boule

Le bénévolat : une solution pour s’adapter à la retraite?

Vous êtes à la retraite et songez à faire du bénévolat pour mettre à profit certaines de vos compétences? N’hésitez pas! Vous pouvez choisir l’activité qui correspond à vos attentes.

«Ce n’est pas parce que la personne a cessé de travailler qu’elle ne peut plus acquérir de nouvelles connaissances et les partager avec d’autres, dit d’emblée Robert Beaudry, chef mentor du Groupe de mentors du Grand Montréal. Les personnes qui vieillissent bien sont celles qui continuent à se sentir utiles dans la société.» Alors, pourquoi ne pas vous y mettre et faire du bénévolat?

Développer et mettre à profit ses connaissances

«Une personne peut choisir une activité bénévole pour mettre de l’avant des compétences qu’elle n’a pas pu exploiter dans son travail, comme ses habiletés à organiser des événements ou à résoudre des problèmes. C’est aussi une belle occasion d’en développer de nouvelles et de faire des découvertes sur soi», note Pierre Raley, directeur général de la Fédération des centres d’action bénévole du Québec.

Robert Beaudry a exploré plusieurs formes de bénévolat avant de trouver ce qui lui convenait vraiment : le mentorat. «J’avais besoin de sentir que tout ce que j’avais appris dans ma vie pouvait servir à d’autres, les bons comme les mauvais coups», se souvient-il. Ce type d’activité bénévole lui a permis de transmettre ses connaissances à d’autres personnes qui en ont ensuite profité pour atteindre leurs objectifs personnels et professionnels.

Prendre le temps de choisir

Avant de vous lancer dans une activité, prenez le temps de réfléchir aux différentes activités bénévoles offertes dans votre région. «Les gens peuvent rencontrer le responsable des bénévoles dans un centre d’action bénévole ou dans un organisme communautaire. Ils peuvent s’inspirer en consultant leur journal local ou régional. Cette démarche exploratrice permettra à la personne de mieux cibler l’activité qui l’intéresse vraiment», explique M. Raley.

De plus, certaines organisations de bénévolat forment leurs bénévoles. «C’est une belle occasion de partir à la découverte de ses talents cachés. Ces formations amènent les personnes à découvrir leurs forces et leurs champs d’intérêt pour mieux s’investir ensuite dans leur communauté», précise M. Raley.

Si l’objectif premier du bénévolat est de rendre service aux autres, il permet aussi aux retraités bénévoles de briser leur isolement.

Vous souhaitez faire du bénévolat?



Voici quelques ressources pour vous aiguiller :

Centres d’action bénévole

Groupe de mentors du Grand Montréal de la Fondation pour l’entrepreneurship

Partager

SUR LE MÊME SUJET