Navigation des articles

melissa-guillemette

La sainte paix à la basilique Notre-Dame

Gaétan Carbonneau, sacristain à la basilique Notre-Dame de Montréal

Gaétan Carbonneau, sacristain à la basilique Notre-Dame de Montréal
Photo : Patrice Bériault (singenu.com)

Mon job, c’est de voir à la propreté de la basilique et de m’occuper de l’entretien. Je dois aussi préparer les vêtements, les objets du culte et les livres saints pour les prêtres avant les cérémonies. Un mariage ne demande pas la même préparation qu’une messe, des funérailles ou un baptême. Et chaque prêtre a ses habitudes.

J’ai choisi ce travail pour avoir la paix. Il y a neuf ans, je rentrais d’un périple de quatre ans au Yukon, à vivre sans électricité ni eau courante. Le retour à Montréal était brutal. J’ai vu cette offre d’emploi et je me suis dit : «C’est pour moi.» Comme bien des Montréalais, je n’avais jamais mis les pieds dans la basilique. J’ai passé une entrevue dans les bureaux, accessibles par une porte secondaire, et après, on m’a dit que je pouvais aller voir la basilique. J’ai voulu allumer un lampion pour avoir le job et, quand j’ai vu le chœur, j’ai été ébahi. Je le suis encore aujourd’hui.

La beauté de ce lieu est difficile à décrire. Il y a tellement de choses à voir. C’est englobant, vaste, coloré… on est frappé. C’est aussi touchant de voir les visiteurs pour qui ce lieu signifie beaucoup.

Le meilleur point de vue, c’est quand je sors du monte-charge, caché sous le plancher au milieu de l’allée centrale, pour apporter les tapis lors de cérémonies spéciales. Je m’élève vers la basilique et je vois toute cette beauté apparaître. J’aime aussi le baptistère, une toute petite pièce décorée par le peintre Ozias Leduc, où ont lieu des baptêmes à l’occasion. Quand le soleil rentre le matin par les vitraux, c’est vraiment beau.

J’ai de la chance, car je peux prendre mes pauses dans le jardin privé des sulpiciens. Il y a des marronniers et une balançoire sous un grand arbre. C’est très calme, car seuls les prêtres s’y rendent pour prier et prendre l’air. J’ai la paix partout!

Les autres chanceux :

• Il skie de 9 à 5
Capitaine sur le fjord du Saguenay
Expert en montres Cartier
Entourée d’orchidées
Au bureau parmi les tableaux
Il bichonne des Lamborghini

commentez@jobboom.com

Partager