Navigation des articles

cecile-davan

La lettre de présentation est-elle utile en TIC?

Symbole de courriel sur clavier

Image : docent / Shutterstock

Dans le secteur des technologies de l’information, domaine dans lequel on manque de candidats qualifiés, ce sont souvent les recruteurs qui vont chercher les candidats. Dans ces circonstances, la lettre de présentation est-elle encore essentielle? Dépassée?

La pertinence de produire une lettre de présentation dépend avant tout du contexte. Voici cinq mises en situation qui vous aideront à y voir plus clair.

Envoi d’une candidature spontanée

Dans un tel cas, la lettre de présentation est nécessaire. Elle fait alors office d’introduction à votre CV et doit être particulièrement soignée. Toutefois, elle est rarement lue en premier. Le recruteur scannera d’abord le CV afin d’y trouver les compétences techniques et les mots clés. S’il retient son attention, le recruteur jettera alors un coup d’œil sur la lettre. C’est là qu’une lettre mal rédigée peut ternir un bon CV.

Répondre à une offre publiée

Si vous répondez à une offre, vérifiez d’abord si une lettre de présentation est exigée. Ce n’est pas toujours le cas. Si elle n’est pas demandée, rappelez-vous que votre courriel d’accompagnement, bien que court, fait office de lettre de présentation et doit vous mettre en valeur. Soyez succinct, allez à l’essentiel, mais faites un effort de rédaction. Et surtout, utilisez le vérificateur d’orthographe !

Changer de carrière

La lettre de présentation s’avère indispensable pour expliquer ou justifier un changement de carrière, en TI comme ailleurs. Le CV ne peut à lui seul expliquer des rôles dans des spécialités différentes (passer d’un rôle de directeur QA à un rôle d’architecte, quitter un rôle d’analyste fonctionnel pour revenir à un rôle de développeur). La lettre permet alors de présenter votre profil et d’expliquer votre parcours.

Solliciter son réseau

Dans le petit milieu des TI au Québec, il arrive fréquemment que l’on trouve un nouveau poste ou un nouveau mandat grâce à ses contacts. Mais pour respecter les procédures, suivre les étapes du recrutement et préserver l’équité, le service des ressources humaines de votre futur employeur pourrait très bien vous demander de rédiger une lettre de présentation en sus de la présentation de votre CV. C’est déjà arrivé à l’un de mes clients.

Démontrer ses soft skills

En TI, même les postes les plus techniques impliquent un contact avec l’utilisateur et du travail en équipe. Par conséquent, des qualités d’écoute, d’analyse et de communication sont appréciées. Une lettre bien rédigée et structurée, qui considère le recruteur comme un interlocuteur de choix, peut contribuer à faire ressortir ces qualités. À ne pas négliger, donc!

En conclusion, la situation de recrutement vous dictera si la rédaction d’une lettre de présentation est nécessaire. Bien que difficile, cet exercice est toutefois utile en TI, ne serait-ce que pour vous aider à structurer votre pensée et à améliorer vos capacités de communication.

cecile-davan
Cécile Davan

Cécile Davan compte près de 15 ans d’expérience en gestion des ressources humaines et en recrutement, dont quatre spécifiquement dans le domaine des TI, tant au Québec qu’à l’international. Elle se consacre aujourd’hui à son entreprise de rédaction Nom d’une Plume!, qui accompagne notamment les chercheurs d’emploi dans la mise en valeur de leur profil professionnel et la rédaction de leur CV.

Voir ses derniers articles »

Partager