Navigation des articles

equipe-jobboom

La Côte-Nord championne des revenus

cote-nord

Vaut mieux vivre à Montréal qu’à Québec si l’on souhaite avoir plus d’argent dans ses poches, quoique la Côte-Nord soit encore un meilleur choix. C’est ce qui ressort d’un bulletin portant sur les revenus disponibles par habitant publié par l’Institut de la statistique du Québec.

Dans tout le Québec, les régions administratives de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ont connu la plus forte augmentation du revenu disponible en 2012, soit 3,2 %. Cette hausse permet à la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine de quitter la queue du classement; elle devance maintenant la Mauricie et le Bas-Saint-Laurent.

La Côte-Nord trône quant à elle pour une deuxième année de suite à la tête des régions administratives au chapitre des revenus disponibles, alors que les habitants vivent en moyenne avec 28 582$. La Côte-Nord vit une croissance depuis 2008, grâce aux projets miniers. Pour 2012, «malgré les soubresauts du prix du fer notés en cours d’année, les investissements miniers et la production minérale dans la région ont atteint des niveaux sans précédent, ce qui a contribué à rehausser la rémunération des salariés», analyse l’Institut.

La seule baisse du revenu disponible moyen a été observée en Outaouais (-0,8 %). «Cette situation s’explique notamment par le fait que l’Outaouais est l’une des régions qui a créé le moins d’emplois au Québec au cours des dernières années», indique l’Institut. La région demeure néanmoins au-dessus de la moyenne québécoise, puisque de nombreux fonctionnaires fédéraux bien rémunérés y ont élu domicile.

Autre constat intéressant : la ville de Québec surclasse Montréal en matière de revenu disponible pour la première fois depuis 2008. Ses résidents vivent avec 733 $ de plus que les Montréalais.

La croissance du revenu disponible des Québécois aura été moins forte en 2012 (2,2%) qu’en 2011 (3,5%).

Revenu disponible par habitant selon la région administrative en 2012

Côte-Nord 28 582 $
Abitibi-Témiscamingue 27 794 $
Montérégie 27 769 $
Capitale-Nationale 27 616 $
Laurentides 27 527 $
Laval 26 856 $
Montréal 26 469 $
Outaouais 26 466 $
Moyenne québécoise 26 347 $
Nord-du-Québec 26 169 $
Chaudière-Appalaches 25 859 $
Lanaudière 25 844 $
Saguenay–Lac-Saint-Jean 25 107 $
Estrie 24 050 $
Centre-du-Québec 23 969 $
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 23 276 $
Mauricie 23 262 $
Bas-Saint-Laurent 23 163 $
Partager