Navigation des articles

frechette-lessardetall

L’ordre du désordre

OrdreDesordre02

L’ordre du désordre

«Si un bureau en désordre dénote un esprit brouillon, que dire d’un bureau vide?» La citation est d’Albert Einstein, dont le bureau était ­­– ô surprise – un véritable foutoir. Y a-t-il vraiment un lien à tracer entre l’état d’un espace de travail et les aptitudes de celui qui l’occupe? Les avis sont partagés sur cette délicate question. Hélas ou heureusement, c’est selon.

    Quelques conseils et observations en matière d’organisation :

  • N’en déplaise à Einstein, 83 % des responsables des ressources humaines estiment que leur opinion d’un employé est influencée par l’allure de leur bureau, selon un sondage réalisé par la firme Office Team en mars dernier. Selon nos estimations, 92 % des employés désordonnés pensent que les ressources humaines devraient se mêler de leurs affaires, puisque, mine de rien, leur fouillis est un système et ils trouvent toujours ce qu’ils cherchent, bon.
  • Nichés au creux de montagnes de papiers, de dossiers gonflés et de tasses à café tachées, les plus brouillons aiment prétendre que leur bordel est signe qu’ils sont occupés et ont beaucoup de responsabilités.
  • À l’inverse, les tenants de la propreté brandissent leur netteté comme une preuve de leur efficacité.
  • Déconseillé : prétexter que le chaos est nécessaire à l’inspiration. Surtout quand le chaos en question est fait de courriels imprimés l’année passée, de restants de lunch croûtés et de plantes fanées.
  • Pour éviter les regards désobligeants, pourquoi ne pas garder son bordel bien caché sur son bureau… d’ordinateur?

Publitorial

Contraction des mots «publicité» et «éditorial». Un texte éditorial qui cache, subtilement ou non, une publicité pour une marque ou un produit. Particulièrement fréquent sur le Web.
Exemples :

  • Une bonne critique d’un livre dans une librairie en ligne, rédigée anonymement par l’auteur ou l’éditeur.
  • Une mise à l’essai payée par un restaurant sur un site de foodies.
  • La plupart des textes écrits dans les blogues tenus par une marque.

Dans le même genre : publirecette, une recette créée par une compagnie pour vendre son produit (pasta carbonara au fromage à la crème de la marque X).

Réussir un remue-méninges

Quoi de pire qu’un remue-méninges désorganisé, dont aucune bonne idée n’est tirée? La méthode des six chapeaux, élaborée par le spécialiste de la pensée créative Edward de Bono, est une des techniques pour éviter ce genre de débandade. Son principe : explorer un problème ou un sujet selon six modes de pensée, symbolisés par des chapeaux de couleurs différentes. Le consultant en gestion du temps François Gamonnet donne quelques conseils pour la mettre en pratique.

  • Différenciez les modes de pensée
    Ils sont : la neutralité (chapeau blanc), la critique émotionnelle (rouge), la critique négative (noir), la critique positive (jaune), la créativité (vert) et l’organisation (bleu). Les chapeaux sont des symboles : inutile d’en avoir des vrais sous la main (ou sur la tête)!
  • Désignez un animateur
    Il mène la réunion, rappelle les objectifs, s’assure que les modes de pensée sont respectés, etc. Ce faisant, il «porte» le chapeau bleu.
  • Déterminez un ordre
    Dans un processus de réflexion «ordinaire», l’esprit saute d’un mode de pensée à un autre. Ici, ils sont explorés un à la fois, dans l’ordre que vous aurez déterminé. Par exemple : commencez par cerner le problème en exposant les faits disponibles (chapeau blanc), sortez toutes les solutions possibles et imaginables (vert), déterminez les avantages de chacune (jaune), évaluez leurs limites (noir), donnez vos impressions émotives, votre intuition (rouge).
  • Harmonisez vos pensées
    Important : tous les participants «portent» le même chapeau en même temps. L’objectif est d’éviter l’argumentation et la confrontation. Et aussi, de permettre à tous de sortir de leur rôle habituel (le sceptique, le rêveur, etc.).

5 choses à savoir sur la mesure «Soutien au travail autonome»

  1. Cette mesure d’Emploi-Québec offre un appui à ceux qui désirent devenir travailleur autonome ou encore créer ou acquérir une petite entreprise.
  2. Y sont admissibles : les prestataires de l’assurance-emploi ou de la sécurité du revenu, les personnes sans emploi et sans soutien financier public, les travailleurs à statut précaire.
  3. Pour être retenus, les projets doivent, entre autres, éviter de faire une concurrence déloyale aux entreprises semblables du même territoire et ne pas porter à controverse. Prêteurs sur gage, s’abstenir!
  4. L’aide est soit de nature technique (conseils sur l’élaboration d’un plan d’affaires, la comptabilité, le marketing, etc.) ou financière (allocation hebdomadaire équivalente à 40 heures au taux horaire du salaire minimum, sauf pour les prestataires de l’assurance-emploi, qui conservent leurs prestations si elles sont plus élevées).
  5. L’aide dure un maximum de 52 semaines.

Maîtriser la fonction Panorama dans Firefox

Le fureteur Firefox 4.0 permet d’organiser en groupes les onglets ouverts dans une même fenêtre (en appuyant sur ctrl-shift-E). Par exemple, si les sites Facebook, Twitter, Canoë et Radio-Canada sont ouverts, vous pouvez réunir les deux premiers en un groupe «réseaux sociaux» et les deux autres en un groupe «nouvelles». Vous pouvez ensuite afficher seulement un groupe et passer facilement de l’un à l’autre.

commentez@jobboom.com

Partager

SUR LE MÊME SUJET