Navigation des articles

derek-morin

L’importance d’être rejeté et 5 trucs pour en tirer profit

Travailleur rejeté à coup de pied

Image : retrorocket / Shutterstock

Vous est-il déjà arrivé de subir le refus d’un employeur? C’est le genre de déception que vous vivez souvent lorsque vous cherchez un emploi. Et c’est parfait ainsi! L’entrepreneur en moi vous dira que vous faire rejeter est l’une des meilleures choses qui puisse vous arriver.

Si la majorité des gens baissent les bras, ceux qui acceptent le refus et gardent la tête haute en ressortent grandis. C’est un cliché, mais ça demeure vrai : tout ce qui ne tue pas rend plus forts.

N’oubliez jamais que les employeurs qui rejettent votre candidature ne vous rejettent pas VOUS. Ils rejettent votre CV! N’en faites pas une affaire personnelle. Ils se fient à un bout de papier, alors que votre vie, vos compétences et votre expérience dépassent de loin ce qui est résumé sur cette feuille.

La meilleure attitude à adopter après plusieurs refus, c’est de risquer davantage. Il faut aller au-delà du CV pour vous démarquer réellement des autres concurrents. Mettez l’accent ailleurs, soyez plus audacieux dans vos techniques. Faites ressortir l’entrepreneur en vous et prouvez que vous êtes indispensable!

Voici cinq trucs que ma courte expérience d’entrepreneur m’a appris :

  1. Rédigez une lettre d’intention vraiment personnelle, qui prouve votre réelle motivation –  surtout pas un copier/coller d’un format de lettre qu’on trouve sur Internet. J’ai récemment reçu 400 CV pour pourvoir un poste en gestion d’événements. Sur les 400 applications, il y avait plus de 200 lettres de présentation et j’en ai lu une centaine. Combien ont vraiment attiré mon attention de par leur côté personnel, pratique et sincère? Trois.
  2. Créez quelque chose : profitez de vos temps libres pour réaliser un projet qui attirera l’attention d’un futur employeur. Le premier sous-traitant embauché par mon entreprise Demoweb a répondu à un appel d’offres en faisant le projet, tout simplement. Il a pris un risque : il a programmé l’outil de calculette dont nous avions besoin pour un site web et m’a envoyé le code. Tout ça sans être sûr d’avoir le mandat. Je n’ai pas eu le choix de l’engager!
  3. Ciblez les événements de l’industrie et allez réseauter – mettez-vous beau, souriez et écouter les gens, c’est l’essentiel. Dans la plupart des événements de réseautage auxquels j’ai participé, les gens parlent, mais oublient d’écouter. Par expérience, la personne qui m’écoute réellement et attentivement sera la seule personne dont je me souviendrai du nom le lendemain.
  4. Faites des recherches sur la ou les entreprises ciblées. Si vous n’avez pas d’intérêt pour leurs activités, pourquoi en auraient-ils pour votre candidature? J’ai déjà passé en entrevue quelqu’un qui ignorait le nom de mon entreprise… Il m’a ensuite demandé le salaire. Je lui ai dit que je l’ignorerais.
  5. Proposez des solutions aux problèmes des employeurs – ou carrément à des problèmes dont ils ignorent l’existence! En entrevue, lorsqu’un programmeur me propose des pistes de solutions, ça témoigne de son intérêt pour MES problèmes à moi, pas juste les siens. Ça témoigne aussi de sa passion, de la sueur et du cœur qu’il mettra au service de mon entreprise.

L’échec, le rejet, le refus, tout ça fait partie de la vie quotidienne d’un entrepreneur – et c’est normal! Si vous n’êtes pas rejeté sur une base quotidienne, c’est signe que vos objectifs ne sont pas assez ambitieux.

Gardez en tête ceci : la victoire – dans le cas présent, votre embauche – n’est pas une moyenne de vos efforts, mais bien le meilleur de tous vos efforts. Ceci dit, présentez-vous souvent au bâton et visez le coup de circuit, pas le coup sûr!

Vous savez, pour obtenir la chance d’écrire ce premier article pour Jobboom, j’ai dû passer une entrevue et envoyer un texte pour prouver que je savais écrire. Selon les statistiques, j’avais plus de 80 % des chances de ne pas être publié. Et pourtant, vous lisez ces lignes…

derek-morin
Derek Morin

Derek Morin a co-fondé Demoweb, une entreprise de conception web et mobile, ainsi que 20vin20, un concept de soirées de réseautage en entreprise. Son équipe et lui s'apprêtent à lancer Wallsh, un site d'enchères virales.

Voir ses derniers articles »

Partager