Navigation des articles

equipe-jobboom

L’employeur du mois : Stelpro

stelpro

Chaque mois, Jobboom présente le portrait d’un employeur figurant parmi les chefs de file de son secteur d’activité. Il dévoile sa culture d’entreprise, ses besoins d’embauche et ses méthodes de recrutement. Ce mois-ci :  l’entreprise de fabrication Stelpro.

Stelpro, établie à Saint-Bruno-de-Montarville, conçoit et fabrique toute une gamme de produits de chauffage électrique et de ventilation, comme des chaufferettes, des plinthes, des ventilateurs de salle de bain et des thermostats.

Entrevue avec Véronique Côté, directrice des ressources humaines de l’entreprise.

JOBBM  Quelle est la philosophie de votre entreprise en matière d’embauche?
Véronique Côté  On recherche toujours le meilleur arrimage possible entre les besoins de l’entreprise et les désirs de carrière d’une personne.

 Quels types de postes offrez-vous?
V.C. Entre 60 et 70 % de notre main-d’œuvre est en production; nous avons des manœuvres de production, des mécaniciens, des soudeurs, des tôliers de précision, des électriciens, et des assembleurs.

Les 30 à 40 % restant travaillent dans les bureaux. Chez Stelpro, tout est fait maison; on a un département de marketing (infographiste, webmestre, rédacteur technique, etc.), une équipe de représentants, un département de recherche et développement, des gens en assurance qualité, en amélioration continue, en santé et sécurité, et, comme toutes les entreprises, des gens en comptabilité, en administration, en informatique et en ressources humaines.

Vous aimeriez travailler chez Stelpro? Consultez la liste des postes disponibles.

 Quelles qualités recherchez-vous chez vos employés?
V.C. C’est très différent d’un profil à l’autre. Pour les employés d’usine, on veut surtout des gens intéressés qui prennent leur travail à cœur. Quand on passe une entrevue, on amène les candidats sur le plancher pour qu’ils sachent vraiment à quoi s’attendre. On passe 40 heures par semaine à travailler, il faut en tirer un peu de plaisir!

Dans les postes professionnels, on cherche des personnes passionnées qui ont envie de se dépasser. Dans notre domaine, il y a de plus en plus de concurrence asiatique. Il nous faut donc sortir des sentiers battus et innover. Ça prend donc des gens qui veulent relever des défis et amener Stelpro à une autre étape.

 Quelles sont les possibilités d’avancement au sein de l’entreprise?
V.C. Un de nos directeurs de production a commencé comme assembleur-technicien, c’est un très bel exemple! Il avait une formation d’électromécanien lorsqu’il est arrivé avec nous il y a 12 ans. Il est ensuite devenu chef d’équipe, puis superviseur, directeur adjoint à la production, et finalement directeur de production. Environ 90 % de nos superviseurs ont d’ailleurs commencé comme assembleurs ou comme manutentionnaires.

L'usine de Stelpro à Saint-Bruno-de-Montarville, en Montérégie.

L’usine de Stelpro à Saint-Bruno-de-Montarville, en Montérégie.

 Comment décririez-vous l’ambiance de travail chez Stelpro?
V.C. Stelpro est une entreprise familiale, et ça se voit beaucoup dans la façon de travailler, même si on est plus de 400 employés. On a un petit journal à l’interne, dans lequel notre président Yves Chabot écrit chaque mois. On organise trois grosses activités sociales chaque année, auxquelles il participe également. Plusieurs entreprises ont coupé dans ces activités au cours des dernières années, mais on considère que c’est très important pour que les gens développent des liens entre eux.

 Comment travaillez-vous à garder vos employés?
V.C. Dans le milieu manufacturier, la compétition est très forte. Il faut faire beaucoup d’efforts pour garder les gens avec nous. On offre par exemple une flexibilité dans les horaires. Les trois quarts des employés de l’usine travaillent 40 heures en 4 jours pour avoir congé le vendredi. C’est une possibilité très appréciée.

Pour une PME, on offre aussi beaucoup d’avantages sociaux. On a des assurances collectives complètes avec un programme dentaire, de même qu’un programme d’aide aux employés. On a également signé une entente avec une garderie privée de Saint-Bruno-de-Montarville pour avoir 20 places à 7 $ pour nos employés. On essaie vraiment de créer un milieu de vie dans l’entreprise.

 Quels sont vos besoins de main-d’œuvre pour les prochains mois?
V.C. Comme on doit aujourd’hui innover, on a besoin d’ingénieurs électriques dans notre département de recherche et développement. On cherche également des ingénieurs en mécanique du bâtiment, et des techniciens en génie mécanique. On a également besoin de manœuvres pour développer de nouveaux produits.

Fiche technique

Nom : Stelpro
Domaine d’activité : Transformation et fabrication industrielle
Nombre d’employés : 400
Siège social : Saint-Bruno-de-Montarville
Fondation : 1981

Consulter tous les portraits Employeur du mois.

Partager

Galerie d'images

usine_stelprostelpro