Navigation des articles

equipe-jobboom

L’employeur du mois : Rogers

rogers

Chaque mois, Jobboom présente le portrait d’un employeur figurant parmi les chefs de file de son secteur d’activité. Il dévoile sa culture d’entreprise, ses besoins d’embauche et ses méthodes de recrutement. Ce mois-ci : Rogers.

Rogers est un chef de file du secteur des télécommunications au Canada. L’entreprise offre des services de téléphonie sans fil à 9 millions de clients et des services Internet et de télé numérique à 1,8 million de foyers, en plus de gérer des marques de média bien connues comme Sportsnet, Macleans, Chatelaine et les Blues Jays de Toronto.

Entrevue avec Jean-François Girard-Berberi, Chef principal – Acquisition de talents.

JOBBM  Comment décririez-vous la philosophie de Rogers en matière de recrutement?
Jean-François Girard-Berberi Nous voulons que les priorités et les directions de l’organisation se reflètent dans les stratégies de recrutement de toutes nos lignes d’affaires, afin de nous assurer d’identifier des profils d’individus qui correspondent bien à la culture organisationnelle.

 Quels types d’emploi retrouve-t-on chez Rogers?
J.-F. G.-B. Le secteur opérationnel, qui englobe les centres d’appels, regroupe quelque 10 000 employés. Nous y embauchons entre 2 500 et 3 000 nouveaux employés chaque année. Ensuite, nous avons le secteur corporatif, qui regroupe les départements de ressources humaines, de marketing, de technologies de l’information, d’ingénierie et de vente. Enfin, nous avons également plusieurs emplois dans notre secteur média, qui regroupe la télévision, la radio, les magazines et les équipes sportives.

Vous aimeriez travailler chez Rogers? Consultez la liste des postes disponibles.

 Quelles sont les qualités essentielles pour travailler chez Rogers?
J.-F. G.-B. Il faut d’abord avoir un goût sans limite pour l’innovation. Nous sommes une entreprise en croissance constante, alors il faut aimer travailler dans un environnement où tout va très vite et où les changements sont perpétuels. Il faut également être dédié à 400 % à bien servir nos clients.

 Quelle est la principale force de Rogers?
J.-F. G.-B. Nous sommes une entreprise extrêmement dynamique. Les priorités changent constamment, mais c’est ce qui rend le travail chez nous aussi stimulant; on ne s’endort jamais! Nos environnements de travail sont à la fine pointe de la technologie et au goût du jour. Ça répond très bien aux besoins de la jeune génération.

 Quelles sont les possibilités de carrière chez Rogers?
J.-F. G.-B. À l’interne, on aime dire que chaque employé choisit sa propre aventure chez Rogers. J’ai vu à maintes reprises des gens qui ont commencé comme agents au service à la clientèle dans nos centres d’appels et qui sont aujourd’hui des chefs d’équipe gérant des groupes de 20 représentants, ou même qui ont fait le transfert du côté corporatif après avoir fini leurs études en marketing ou en ressources humaines. Si un employé est prêt à mettre les bouchées doubles pour avoir une carrière fructueuse, il aura l’occasion de grimper les échelons.

 Comment se traduit le sentiment d’appartenance à Rogers?
J.-F. G.-B. On cherche d’abord à s’assurer que notre personnel soit à l’affût des dernières nouvelles concernant l’organisation. Notre nouveau président et chef de la direction, Guy Laurence, a même lancé un blogue dans lequel il écrit tous les jours pour informer les employés des décisions qu’il prend. Il est très transparent quant aux stratégies et orientations de la compagnie.

Localement, Rogers s’associe également à une multitude d’événements à titre de partenaire de premier plan, comme la Coupe Rogers à Montréal, ce qui contribue à alimenter un sentiment d’appartenance et de fierté chez nos employés.

Nous avons également un programme qui permet aux employés de s’impliquer dans leur communauté. Une fois par année, ils ont droit à une journée de congé payée pour participer à des événements de charité. Par exemple, l’an dernier, mon équipe a donné du temps à l’organisme Moisson Montréal par l’entremise de ce programme.

 Quels sont les éléments qui contribuent à la rétention de votre personnel?
J.-F. G.-B. Nous donnons à nos employés la possibilité de prendre leurs propres décisions et de gérer leurs responsabilités comme si c’était leur propre entreprise. Ensuite, le fait d’être une entreprise de premier plan dans le domaine des télécommunications confère un sentiment de fierté à nos employés. Enfin, nous offrons des conditions de travail extrêmement compétitives.

 Comment pourrait-on résumer ce que représente Rogers en tant qu’employeur?
J.-F. G.-B. Ce qui fait notre différence, ce sont nos gens : autant notre équipe de direction que nos employés. Nous sommes toujours en train de chercher des moyens d’innover, que ce soit dans nos produits, nos normes, nos pratiques ou nos stratégies.

Nous nous assurons aussi de préserver l’esprit familial de l’entreprise, malgré la taille de notre organisation. Tous les membres de direction qui ont succédé à Ted Rogers, notre fondateur, ont voulu garder cet esprit, et ça contribue à développer le sentiment d’appartenance de nos employés.

Fiche technique

Nom : Rogers
Secteur d’activité principal : Marketing et communication / Achat, vente et service à la clientèle
Nombre d’employés : 30 000
Siège social : Toronto
Fondation : 1960

Consulter tous les portraits Employeur du mois.

Partager