Navigation des articles

equipe-jobboom

L’employeur du mois : Marmen

Marmen

Chaque mois, Jobboom présente le portrait d’un employeur figurant parmi les chefs de file de son secteur d’activité. Il dévoile sa culture d’entreprise, ses besoins d’embauche et ses méthodes de recrutement. Ce mois-ci : Marmen.

Marmen est un sous-traitant offrant des services d’usinage, de fabrication et d’assemblage mécanique à des entreprises provenant de secteurs fort diversifiés, notamment l’énergie éolienne, l’hydroélectricité, le pétrole et le gaz ainsi que les industries minières. L’entreprise possède plusieurs usines situées à Trois-Rivières, Matane et au Dakota du Sud.

Entrevue avec Annie Pellerin, vice-présidente, Ressources humaines et Communications chez Marmen.

JOBBM  Quelle est la philosophie de Marmen en matière d’embauche?
Annie Pellerin C’est important pour nous de sélectionner des gens qui nous ressemblent et qui correspondent à nos valeurs. C’est pourquoi nous avons une importante équipe en ressources humaines à l’interne; nous ne sous-traitons que très rarement l’embauche.

C’est aussi la raison pour laquelle nous sommes très sélectifs dans notre processus d’embauche. Il y a toujours au moins deux entrevues, et les candidats doivent se soumettre à une série de tests d’habiletés, de capacités intellectuelles et de personnalité pour tous les postes.

 Quelles sont les valeurs que vous recherchez chez vos employés?
A. P. Nous cherchons des gens travaillants, portés sur le travail d’équipe, honnêtes, transparents, qui ont une belle éthique de travail et une rigueur exceptionnelle.

Mais ce qui est le plus important, c’est la passion du métier. C’est quelque chose qui se voit dès l’entrevue : si un candidat pose des questions sur les tâches et les défis techniques, et pas uniquement sur le salaire et les conditions, ça montre qu’il aime vraiment son travail.

Vous aimeriez travailler chez Marmen? Consultez la liste des postes disponibles.

 Quels sont les différents types d’emploi que l’on retrouve chez Marmen?
A. P. Au sein du personnel de production, nous avons principalement des machinistes, des manœuvres, des soudeurs et des inspecteurs en assurance-qualité.

Pour les postes de cadres, nous avons des ingénieurs, des spécialistes techniques, des chargés de projets en qualité, en génie manufacturier et en métallurgie, entre autres.

 Quels sont les postes que vous avez le plus de difficulté à pourvoir?
A. P. Les postes en production sont de plus en plus difficiles à pourvoir, car la main-d’œuvre est vieillissante et la relève peu abondante. Les jeunes se tournent de moins en moins vers ces programmes dans les écoles techniques. C’est pourquoi nous investissons beaucoup dans la publicité et dans des programmes comme l’alternance travail-études, afin d’inciter les étudiants à s’inscrire.

 Pourquoi un candidat devrait-il choisir Marmen plutôt qu’une autre entreprise?
A. P. Nous offrons des défis techniques très intéressants. Nous possédons un parc-machine unique en Amérique du Nord. Nos employés conçoivent des pièces hors-normes, de grandes dimensions, et parfois extrêmement complexes. Nos pièces sont destinées à des marchés très diversifiés, que ce soit l’éolien, l’hydroélectricité, le pétrole et le gaz, les aciéries, ou encore les alumineries.

 Quelles sont les possibilités d’avancement chez Marmen?
A. P. Nous offrons beaucoup de possibilités d’avancement. Autant nos employés de production que notre personnel technique peuvent être appelés à postuler pour d’autres fonctions et, par la suite, devenir superviseurs ou même directeurs. Ce type de cheminement n’est pas rare.

L’évolution peut être verticale, mais aussi horizontale; par exemple, un machiniste pourra, au cours de sa carrière chez nous, travailler sur différents appareils et concevoir différentes pièces. Les employés ont ainsi l’occasion de développer leur polyvalence.

 Quels sont les principaux facteurs de rétention de vos employés?
A. P. Nous avons un taux de roulement beaucoup plus faible que l’entreprise manufacturière en général. C’est dû à plusieurs facteurs : les défis techniques, les conditions de travail compétitives, la possibilité d’évoluer dans son travail, les bonnes relations avec les superviseurs, l’ambiance de travail. Nous voulons que nos gens soient fiers de travailler chez nous, et tous ces éléments contribuent à susciter un sentiment d’appartenance.

Les gens nous remercient souvent d’avoir des critères d’embauche aussi élevés, car ça leur assure qu’ils sont entourés de gens qui pensent comme eux, qui vont dans le même sens et qui sont positifs.

 Quelles sont les perspectives d’avenir de votre entreprise?
A. P. Nous sommes toujours à l’affût de nouveaux marchés, et nous essayons constamment de nous diversifier. C’est ce qui nous aide à nous développer et à rester solides malgré les coups durs.

Nous avons les équipements d’une multinationale, mais une mentalité de petite entreprise : nous sommes capables de réagir rapidement et de nous adapter, tout en offrant un service très personnalisé à nos clients.

Fiche technique

Nom : Marmen, et ses filiales : Marmen Énergie (Matane) et Marmen Energy (Dakota du Sud)
Secteur d’activité principal : Construction, production et manutention
Nombre d’employés : 1 200
Siège social : Trois-Rivières
Fondation : 1972

Consulter tous les portraits Employeur du mois.

Partager