Navigation des articles

genevieve-gignac

L’emploi dans la fonction publique au Québec en 2014

fonction_publique

La fonction publique s’immisce dans tous les secteurs d’activité, de la santé à la justice en passant par la culture et l’économie. Le gouvernement est le seul employeur qui permet à ses travailleurs d’évoluer dans divers organismes tout en préservant leurs conditions de travail.

Pour rétablir l’équilibre budgétaire, le gouvernement du Canada subit actuellement une cure d’amincissement. En 2012, le Plan d’action économique indiquait que 19 200 postes seraient abolis en trois ans. «Cette cible est en voie d’être atteinte», dit Kelly James, porte-parole au Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada.

Malgré­ tout, le gouvernement fédéral demeure le plus grand employeur au pays. Au Québec, l’Agence du revenu du Canada, les Services correctionnels et l’Agence des services frontaliers du Canada continuent de recruter des travailleurs.

La fonction publique québécoise, quant à elle, emploie plus de 62 500 personnes dans une vingtaine de ministères et plus de 70 organismes à travers la province. «Entre 2012 et 2017, 15 000 postes réguliers auront été pourvus», indique Jocelyne Tremblay, directrice générale des politiques de gestion des ressources humaines au Secrétariat du Conseil du trésor du Québec.

Les départs à la retraite ainsi que les besoins en main-d’œuvre dans les domaines des ressources informationnelles et des transports favoriseront l’embauche. «Le gouvernement s’apprête d’ailleurs à simplifier les démarches pour obtenir un emploi dans la fonction publique», souligne-t-elle.

Où travailler?

La plupart des fonctionnaires fédéraux travaillent dans les régions de Gatineau et de Montréal. Au sein de la fonction publique québécoise, environ 45 % des fonctionnaires sont établis à Québec, 21 % à Montréal et 34 % ailleurs dans la province.

Des régions qui recrutent

Relève

En 2012, l’âge moyen des fonctionnaires provinciaux était de 47,2 ans. Le nombre de prises de retraite a atteint un sommet en 2010-2011, avec plus de 3 000 départs. Depuis, il s’est stabilisé à 2 000 annuellement.

Lors de l’exercice financier 2011-2012, un peu plus de 2 000 employés de la fonction publique fédérale sont partis à la retraite au Québec. Bien que l’âge moyen des fonc­tion­naires fédéraux ait légèrement augmenté, passant de 43,9 ans en 2009 à 44,4 ans en 2012, le besoin de relève est moins criant à cause des coupes de postes.

Portrait statistique

En 2013, on comptait plus de 55 000 fonctionnaires fédéraux au Québec. «Depuis plusieurs années, le travail axé sur le savoir, comme les services administratifs, la gestion des systèmes d’ordi­nateurs et les postes de direction, compte pour 40 % des emplois», dit Kelly James.

Quant à la fonction publique québécoise, elle occupait approximativement 48 000 employés réguliers, 13 000 travailleurs occasion­nels et près de 2 000 étudiants et stagiaires en 2012.

Tournée des secteurs

Les secteurs d’emploi à surveiller en 2014


Cet article est tiré du guide Les carrières d’avenir 2014.

Partager