Navigation des articles

christine-lanthier

Jouer à Pac-Man pendant 550 ans

Pac-Man

Un jeu de Pac-Man recréé par Google a entraîné quelques millions d’heures de procrastination.

Si vous avez fait une recherche Google vendredi dernier, vous avez sûrement remarqué que la compagnie, fidèle à son habitude, a trafiqué son logo. Cette fois, elle en a fait une version tout à fait fonctionnelle du jeu Pac-Man pour souligner les 30 ans de ce grand succès d’arcade.

Que de souvenirs retrouvés à gober des petites boules jaunes à travers un labyrinthe tout en évitant de se faire attraper par les fantômes multicolores!

Le hic? Bien des gens qui auraient probablement dû être en train de faire autre chose ont succombé à la tentation de revivre ce plaisir innocent. Si bien que l’engin de recherche a englouti l’équivalent de 550 années de travail dans la seule journée du 21 mai!

Perte de temps massive

Telle est la conclusion de Rescue Time, une firme de logiciels de gestion du temps située à Seattle, qui a analysé le comportement de 11 000 personnes ce jour-là. En temps normal, selon ces experts, chaque utilisateur de Google y passe un peu plus de 4 minutes par jour, consacrant 11 secondes à 22 pages vues.

Mais vendredi dernier, les internautes auraient traîné 36 secondes supplémentaires sur l’engin de recherche. En extrapolant cette augmentation aux 504 millions d’utilisateurs de Google, Rescue Time obtient 4,8 millions d’heures/personnes (ou 550 ans).

Qu’est-ce que ce serait si on comptabilisait tous les autres prétextes à la procrastination?

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *