Navigation des articles

simon-granger

Jeux sociaux et jeux sérieux : de nouveaux marchés pour les éditeurs

L’industrie du jeu vidéo amorce un virage décisif; pour poursuivre leur croissance, les éditeurs de jeux doivent se tourner vers de nouvelles clientèles.

Le virage de l’industrie du jeu vidéo se fait notamment par le développement de deux nouveaux genres : les jeux sérieux et les jeux sociaux, bien différents des produits traditionnels. En voici quelques exemples.

Les jeux sérieux

America’s Army

America's Army

Le jeu Americas’s Army. Photo : America’s Army

Le jeu America’s Army a été lancé en 2002 par les forces armées américaines afin de redorer leur image et d’inciter les gens à s’enrôler. Le jeu reprend la formule du first person shooter (jeu de tir en vue subjective) et transporte le joueur dans différentes missions, mettant à sa disposition l’arsenal complet de l’armée américaine.

Contrairement à d’autres jeux du genre, America’s Army mise sur le travail d’équipe et favorise la collaboration en mode multijoueur. Le jeu est financé par le gouvernement et offert gratuitement sur le Web.

Programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima

Programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima

Le Programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima. Photo : Nintendo

Conçu pour la plateforme Nintendo DS, le Programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima propose au joueur une série d’exercices et de tests mentaux ayant pour but de «muscler» ses neurones. En seulement cinq minutes par jour, le jeu prétend pouvoir améliorer les capacités de concentration du joueur.

Bien que la valeur scientifique de ces exercices n’ait pas été démontrée (Nintendo a présenté le jeu avant tout comme un divertissement), ce jeu a gagné bon nombre d’adeptes, notamment chez les adultes.

Ben’s Game

Ben's Game

Le jeu Ben’s Game. Photo : Make-a-Wish Foundation

Le jeu Ben’s Game a été produit par la fondation Make-A-Wish de San Francisco afin de répondre au souhait du jeune Ben Duskin, huit ans, alors qu’il combattait la leucémie. Son vœu était de créer un jeu qui aiderait les enfants atteints de cancer à passer à travers leur maladie. Le but de Ben’s Game est de détruire des cellules cancéreuses, tout en amassant des boucliers qui protègent contre les effets secondaires de la chimiothérapie.

Le centre médical de l’Université de Californie à San Francisco propose notamment le jeu aux patients de son département de pédiatrie.

Les jeux sociaux

The Price is Right

The Price is Right

Le jeu The Price is Right pour Facebook. Photo : Ludia

Vous avez toujours rêvé d’être appelé pour participer à l’émission The Price is Right? L’éditeur montréalais Ludia a adapté le célèbre jeu télévisé pour le réseau Facebook. Le jeu transporte le joueur sur le plateau de l’émission, où il affronte ses amis ou d’autres membres de la communauté Facebook. Les joueurs peuvent interagir entre eux durant la partie à l’aide d’une fenêtre de clavardage intégrée. Ludia a également créé des versions en ligne d’autres populaires jeux télévisés : Who Wants to be a Millionaire et Are You Smarter Than a 5th Grader?

FarmVille

FarmVille

Le jeu FarmVille. Photo : Zynga

Créé par la compagnie Zynga, Farmville est vite devenu l’un des plus populaires sur le réseau Facebook. Ce jeu permet au joueur de concevoir sa propre ferme. L’utilisateur doit faire pousser différents types de légumes et élever des animaux, et peut interagir avec les autres joueurs de son réseau en échangeant des récoltes ou en s’adonnant à des actions coopératives.

Le jeu a dominé ses concurrents au chapitre du nombre moyen d’utilisateurs par jour entre août 2009 et décembre 2010.

Dans ce dossier

Les nouveaux marchés du jeu vidéo.

simon-granger
Simon Granger

Simon Granger s'intéresse aux enjeux touchant la formation, l'orientation professionnelle et l'accession au marché du travail. Il aime le café filtre, le point-virgule et les mots croisés.

Voir ses derniers articles »

Partager

SUR LE MÊME SUJET