Navigation des articles

melanie-gregoire

Investir dans la gestion de carrière des employés : un pari risqué?

Employés qui assemblent les morceaux d'un casse-tête

Photo : foto infot / Shutterstock

Le plus beau cadeau que l’on puisse offrir à un employé est de l’aider à découvrir ses forces et de lui permettre de les matérialiser dans son milieu de travail. Mais comment éviter que l’étoile montante que nous avons embauchée et formée aille partager ses nouveaux acquis chez le compétiteur?

Il n’existe pas de risque zéro, mais vous pouvez certainement en minimiser certains. Voici trois attitudes fondamentales que vous devriez adopter pour tenter de garder vos recrues à long terme :

  • Bien connaître ses employés : tâchez de découvrir leurs forces, leurs facteurs de motivation et leurs critères de loyauté.
  • Rappeler les objectifs et les valeurs : communiquez ouvertement, authentiquement et périodiquement sur les objectifs de façon à alimenter les valeurs d’engagement partagées.
  • Offrir un cadre de travail épanouissant : créez un environnement qui permet aux employés de vivre des expériences enrichissantes et de moduler leur carrière.

Proposer des formations pour fidéliser

D’autres solutions peuvent être envisagées pour séduire et mobiliser ses employés, tout en gardant un certain contrôle sur les risques.

La formation des salariés est un enjeu important. Pour le salarié, c’est synonyme de progression. Il se sentira soutenu et plus confiant en ayant l’occasion de maintenir ses connaissances à la fine pointe.

L’investissement financier n’est pas sans risque pour l’employeur, mais il permet à l’employé privilégié de renforcer le sentiment d’engagement et d’appartenance envers son entreprise.

Pour favoriser sa rétention, proposez à l’employé nouvellement formé de faire bénéficier ses collègues d’une partie des compétences récemment acquises. Cela peut être valorisant et c’est une bonne manière de renforcer les liens entre employés.

Consolider les liens par le biais du partage

Une façon gagnante et économique d’investir dans la carrière de ses employés est aussi de les encourager à partager mutuellement leurs connaissances.

Quoi de plus stratégique que de créer une culture qui favorise la consolidation d’équipe, les échanges de savoir-faire et savoir-être, de même que les activités de dépassement?

Par exemple, si Monique est reconnue pour sa grande capacité d’organisation et de planification, elle pourrait être invitée à animer une présentation pour livrer ses meilleurs procédés de travail. De son côté, Mathieu, qui a développé une technique de méditation pleine conscience afin de mieux gérer ses émotions, pourrait transmettre ses connaissances aux intéressés.

Que ce soit la maîtrise d’une langue, la mobilisation par le défi sportif ou encore la cuisine, le transfert des connaissances permet aux employés de cultiver le goût du dépassement. Les liens ainsi tissés favorisent l’attachement et freinent l’idée de vouloir quitter l’entreprise.

Un risque, vraiment?

Peu importe la perception des risques associés à la gestion de carrière de ses employés, il faut se souvenir que «ne pas prendre de risque en devient un». Les employeurs passifs courent le danger de se faire déclasser au profit d’employeurs audacieux en quête d’amélioration continue.

Les plus futés ont compris qu’offrir la petite différence pour attirer et conserver la main-d’œuvre motivée et reconnaissante implique l’écoute du besoin particulier de chacun et le partage d’expériences de progression.

Logo BrissonLegris

melanie-gregoire
Mélanie Grégoire

Mélanie Grégoire, M. Sc, est directrice des services de réinsertion professionnelle chez BrissonLegris, une firme spécialisée en orientation, consultation et conception. L’entreprise aide les organisations et les individus de tous âges à planifier et développer leur parcours professionnel.

Voir ses derniers articles »

Partager