La pleine conscience en milieu professionnel

Pourquoi introduire la présence attentive dans son travail ?

 

« Ici et maintenant », vous y êtes souvent ? Ce sentiment de pleine conscience, de présence à soi-même, permet d’être connecté à l’expérience qui se déroule dans l’instant présent. C’est ce qu’on appelle la « présence attentive » ou mindfulness[1]. Il existe plusieurs façons d’atteindre ce niveau de conscience, la plus connue étant la pratique de la méditation. Qu’en est-il de son impact en milieu professionnel ? 

Les bienfaits de la pleine conscience en milieu professionnel

Les interventions basées sur la présence attentive (IBPA) furent implantées il y a une dizaine d’année dans certaines organisations, dans le but de promouvoir le mieux-être et la qualité de vie des employés. Les IBPA sont issues des pratiques bouddhistes, mais furent introduites de manière séculière (sans référent religieux) dans les organisations, dans le but d’amener un individu à cultiver son attention et sa vigilance[2]. Les écoles, le secteur des télécommunications ou de l’informatique ont bénéficié de programmes spécifiquement développés, comme le MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction program), un programme de réduction du stress basé sur la présence attentive, ou bien encore l’ACT (the Acceptance and Commitment Training) qui est une formation fondée sur l’acceptation et l’engagement. Leurs résultats démontrent des effets positifs quant à la santé psychologique des employés (diminution du stress), le rendement des employés ainsi que le leadership.

Accroître la santé psychologique au travail

Au travail, vous sentez-vous parfois absorbé par des émotions ou des pensées envahissantes? Intégrer la méditation afin d’être en pleine conscience permet de les observer, de les mettre à distance, et ce, sans les juger. Cette distanciation, contrairement à l’évitement ou le déni, permet une meilleure régulation émotionnelle. Il s’agit donc d’un moyen efficace pour mieux gérer le stress.

Favoriser le rendement au travail

La résolution de problèmes complexes dans votre travail vous met dans un état de stress et de tension ? Là encore, la pratique fréquente de la présence attentive permet de mieux gérer ses émotions et de poser des actions qui se rapprochent davantage de nos valeurs et de nos intérêts. Nos inquiétudes se voient diminuer, et nous devenons de plus en plus vigilants face aux signaux critiques occasionnés par notre environnement de travail. Les risques d’erreurs se raréfient en raison de cette sensibilité qui s’accroît et s’affine.

Augmenter la qualité du leadership

En plus d’avoir un effet bénéfique sur la santé psychologique et le rendement, une étude démontre qu’un dirigeant qui pratique quotidiennement la méditation augmente son niveau d’ouverture, et diminue son instabilité émotionnelle. Il est plus disposé à miser sur le potentiel de ses employés, favorise des relations interpersonnelles de qualité, et prend de meilleures décisions organisationnelles.

 

Un peu comme la pratique sportive, cultiver la présence attentive régulièrement dans sa semaine de travail peut vous amener à développer votre attention et votre vigilance, à reconnaître les manifestations physiques du stress et à gérer vos émotions de manière constructive. Elle peut même vous aider à être plus créatif et générer de nouvelles idées.

 

Pour en savoir plus sur la présence attentive, nous vous invitons à visiter : http://www.gripa.uqam.ca/

Références :

[1] Kabat-Zinn, 2003.

[2] Gégoire, Baron et Montani, 2014.

 

Jahel Kukovica

Jahel Kukovica est conseillère d’orientation chez BrissonLegris, une firme spécialisée en orientation, consultation et conception. L’entreprise aide les organisations et les individus de tous âges à planifier et développer leur parcours professionnel.