Navigation des articles

julie-leduc

Infirmière : le DEC ou le bac?

La profession d’infirmière m’intéresse, mais j’hésite entre le DEC en soins infirmiers et le baccalauréat en sciences infirmières. À quels types de postes ces deux formations mènent-elles?

Le DEC

Les infirmières titulaires du diplôme d’études collégiales en soins infirmiers sont aptes à évaluer l’état de santé des patients et à leur prodiguer divers soins et traitements (prélèvement sanguin, injection, installation de sonde, etc.), dans le but de maintenir leur santé ou de la rétablir. Leur salaire annuel va de 34 061$ à 50 763$.

Le DEC en soins infirmiers et le DEC en sciences de la nature donnent accès au programme de baccalauréat en Sciences infirmières. La diplômée du bac peut accomplir toutes les tâches de l’infirmière issue du DEC. Elle soignera toutefois des personnes présentant des problèmes de santé plus complexes. On la retrouve donc dans les services de soins spécialisés (urgence, soins intensifs, chirurgie). Elle est parfois appelée à coordonner les soins dans une équipe interdisciplinaire, à assurer la supervision du nouveau personnel et à participer à la formation des stagiaires. On l’appelle l’infirmière clinicienne, et son salaire annuel varie de 35 023$ à 64 485$. Elle peut aussi choisir d’enseigner.

Les études universitaires

Il faut normalement six ans pour faire le DEC en soins infirmiers suivi du bac en sciences infirmières. Mais une formation intégrée (DEC/bac) offerte dans plusieurs établissements d’enseignement permet de retrancher une année au processus. Les élèves obtiennent d’abord un diplôme collégial en soins infirmiers, qui donne accès à la profession. Elles complètent ensuite un baccalauréat en sciences infirmières.

À noter : une formation de deuxième cycle universitaire en sciences infirmières permet dorénavant de former des infirmières praticiennes. Ces nouvelles professionnelles peuvent pratiquer quelques activités médicales (prescrire certains médicaments, tests et examens diagnostics) dans les domaines de la néonatalogie, de la néphrologie et de la cardiologie. Leur salaire annuel peut dépasser 80 000$.

Le terme infirmière est utilisé au féminin dans le texte, car une majorité de femmes exercent cette profession.

Partager