Navigation des articles

eric-grenier

Grève évitée au CN

Il n’y aura pas de grève au Canadien National ni de lock-out et pas plus de loi spéciale. Les négociations d’hier devant le conciliateur ont permis la signature d’une nouvelle entente de principe entre le transporteur ferroviaire et la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC-CAT). Les modalités de la convention collective de trois ans ne seront divulguées qu’après la ratification. Une précédente entente signée en octobre 2013 avait déjà été rejetée par les travailleurs syndiqués. Les Teamsters affirment que la nouvelle proposition patronale se révèle plus claire et plus favorable pour leurs membres.

Les Teamsters auront 45 jours pour expliquer l’entente d’hier soir à leurs membres et la leur faire ratifier. La ministre fédérale du Travail, Kellie Leitch, s’est réjouie de ce dénouement. Elle avait menacé le syndicat et l’entreprise du dépôt d’une loi spéciale advenant un échec des négociations, faisant valoir une perte de 450 millions de dollars par jour pour l’économie canadienne advenant un arrêt des activités au CN.

Partager