Navigation des articles

equipe-jobboom

Formation gagnante : Médecine familiale

L’omnipraticien est un médecin touche-à-tout dont la pratique est très diversifiée. À l’inverse du médecin spécialiste, il voit le patient dans sa globalité.

Découvrez l’édition 2014 du guide
Les carrières d’avenir.

Rôle et tâches

Le médecin de famille (ou omnipraticien) est un spécialiste de la santé qui diagnostique et traite les maladies les plus variées, ainsi que les troubles psychologiques et les traumatismes.

Son approche globale de la médecine le distingue de ses confrères spécialistes, auxquels il enverra les patients atteints de maladies ou de lésions qui relèvent de la médecine spécialisée.

Les lésions de la peau seront vues par un dermatologue, par exemple, ou les maladies mentales par un psychiatre.

Défis et perspectives

Le médecin de famille doit conserver une vision globale de la médecine et maintenir ses connaissances à jour par la formation continue.

Il lui faut également travailler au sein d’une équipe multidisciplinaire. Par exemple, dans un groupe de médecine familiale, qui comprend une dizaine de médecins pratiquant en collaboration avec des infirmières, en lien avec d’autres professionnels de la santé issus de divers établissements.

Une grave pénurie d’omnipraticiens sévit au Québec, notamment parce que les étudiants en médecine ont tendance à préférer les spécialisations à la médecine familiale. Plus de deux millions de Québécois n’ont toujours pas de médecin de famille. La relève a donc beaucoup de pain sur la planche! 03/10

Horaires et milieux de travail

  • L’omnipraticien peut travailler dans des milieux très variés : hôpitaux, cliniques privées, CLSC, centres de réadaptation, établissements de soins de longue durée, établissements psychiatriques, en santé publique, etc.
  • L’omnipraticien travaille en moyenne entre 55 et 60 heures par semaine.

Statistiques

Nombre de diplômés n.d.
Diplômés en emploi n.d.
À temps plein n.d.
En rapport avec la formation n.d.
Aux études n.d.
Taux de chômage n.d.
Salaire hebdomadaire moyen n.d.

Source : La Relance à l’université, MELS, 2011.

Comment interpréter l’information

Pour connaître les établissements qui offrent ce programme, consultez le Répertoire des universités canadiennes.

Partager