Navigation des articles

equipe-jobboom

Métier : cuisinier

Nadia Lachance est pâtissière à l’Auberge de la Biche au Bois, à Sainte-Adèle. Elle confectionne et décore elle-même tous les somptueux desserts que commandent les clients de l’établissement. «Je suis parfois si fière de l’apparence de mes pâtisseries que je les prends en photo!» confie-t-elle avec enthousiasme.

Pour en savoir plus sur cette formation : Carrières d’avenir : Cuisine

Rôle et tâches

«Le cuisinier élabore le menu, conçoit et confectionne les recettes. Il peut préparer divers plats allant du petit déjeuner au souper gastronomique à plusieurs services», explique Alain Joly, enseignant au Centre de formation professionnelle Jacques-Rousseau, à Longueuil. Assisté par un aide-cuisinier, le cuisinier fait tout en cuisine : peler des légumes, cuire des viandes, préparer des sauces, etc.

Outre la préparation des aliments, il voit aussi à certaines tâches reliées à la gestion et à la planification de sa cuisine. Par exemple, il doit choisir les produits qu’il va utiliser, calculer les quantités, passer les commandes, négocier avec des fournisseurs, etc. «Le cuisinier doit également voir à l’hygiène de son environnement de travail et nettoyer ses ustensiles de cuisine selon des normes strictes d’hygiène et de salubrité», indique Alain Joly.

Défis et perspectives

Les débuts d’un jeune diplômé en cuisine peuvent être difficiles, prévient Alain Joly. Il doit en effet faire ses preuves, démontrer qu’il est endurant, rigoureux, ordonné, capable de travailler en équipe. «Tout en sachant préparer des plats aussi beaux à l’oeil que savoureux!» ajoute-t-il.

L’enseignant estime que les meilleurs atouts du cuisinier sont sa persévérance, son ouverture d’esprit et sa mobilité. «Changer d’établissement permet au jeune cuisinier de voir comment ça se passe ailleurs et d’apprendre de nouvelles façons de faire», dit Alain Joly. 05/09

NDLR : Les personnes citées dans ce texte peuvent avoir changé d’emploi depuis l’entrevue, mais leur témoignage demeure utile à la compréhension du métier illustré.

Horaires et milieux de travail

  • Un cuisinier peut trouver de l’emploi dans des restaurants, des cafétérias, des auberges, des hôtels, chez un traiteur, etc.
  • Il peut aussi travailler sur des bateaux de croisière, des chantiers, dans des hôpitaux, des écoles, pour des entreprises agroalimentaires, etc.
  • Selon l’emploi qu’il occupe, les horaires du cuisinier sont variables. Il faut s’attendre à travailler lorsque les autres s’amusent, le soir et les jours de fête.

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager