Navigation des articles

equipe-jobboom

Métier : assistant technique en pharmacie

Diane April a réalisé son rêve d’œuvrer dans le secteur de la santé en suivant une formation professionnelle d’un an. Aujourd’hui diplômée en assistance technique en pharmacie, elle sent qu’elle joue un rôle important dans le bien-être de la communauté!

Pour en savoir plus sur cette formation : Carrières d’avenir : Assistance technique en pharmacie

Rôle et tâches

L’assistant technique en pharmacie est le premier à lire l’ordonnance. Il doit connaître le nom des médicaments, leur utilité et leur posologie habituelle. «Mon rôle est d’assister le pharmacien, explique Diane April. C’est moi qui reçois les ordonnances et qui les prépare. Mon travail est ensuite contrôlé par le pharmacien qui remet les médicaments au client en lui donnant les renseignements nécessaires.» Diane travaille pour Uniprix, une pharmacie dite «communautaire», par opposition à une pharmacie d’établissement de santé que l’on trouve dans les hôpitaux et les centres d’hébergement et de soins de longue durée.

Quand elle ne sert pas les clients, Diane prépare les médicaments prescrits dans le petit laboratoire appelé l’officine.

«Dans une pharmacie, il n’y a pas de temps mort. J’effectue aussi des mises en seringue d’insuline pour les diabétiques qui ne peuvent le faire eux-mêmes. Notre pharmacie dessert une vingtaine de centres d’accueil pour personnes âgées, souligne-t-elle. Ce service implique la préparation de systèmes personnalisés de prise de médicaments. Je prépare des petites boîtes dans lesquelles je dépose tous les médicaments que le patient doit prendre chaque jour de la semaine.»

L’assistant technique a aussi reçu une formation pour donner des renseignements sur des produits non médicamenteux. Il peut, par exemple, aider un client à choisir une canne ou des béquilles en le conseillant sur la façon de régler son appareil.

Qualités recherchées

«Il faut vraiment être consciencieux pour réussir dans ce métier, précise Diane. On ne peut se permettre de faire des erreurs avec les médicaments, les conséquences sont trop graves.» Les diplômés doivent être curieux. «Les médicaments changent beaucoup, et il faut s’y intéresser. Je lis toutes les informations qu’on reçoit sur les nouveaux médicaments pour connaître leurs effets et leur efficacité.»

L’assistant technique en pharmacie doit également avoir un très bon sens de l’organisation pour gérer correctement toutes ses tâches. «C’est un métier où l’on réfléchit toujours, souligne Diane. Il faut savoir être alerte et garder notre concentration. Je ne prépare aucune ordonnance sans y penser. Je dois faire plusieurs vérifications sur la nature du médicament et la quantité requise. Je vérifie aussi le renouvellement des ordonnances.» Son métier exige de l’altruisme. «On travaille avec des personnes malades, qui peuvent parfois être irritables. Il faut les comprendre et savoir être aimable.»

Défis et perspectives

Le travail des assistants en pharmacies communautaires et en pharmacies d’hôpitaux ne serait pas encore reconnu à sa juste valeur, selon une étude récente de l’Ordre des pharmaciens du Québec. Ils gagnent d’ailleurs des salaires moins élevés que leurs homologues de l’Ontario, qui eux sont membres de l’Ordre des pharmaciens. «La reconnaissance financière et celle du milieu augmenteraient si la formation était offerte au niveau collégial», mentionne Pierre Brunet, professeur au Centre de formation professionnelle de Châteauguay.

Il existe des possibilités d’avancement dans ce domaine. «Dans une pharmacie d’officine, l’expérience aidant, les assistants peuvent commencer à servir des clients ou devenir responsables de laboratoire. Dans une pharmacie d’établissement de santé, ils auront la possibilité d’exécuter différentes tâches comme la distribution des médicaments aux malades, les préparations stériles ou l’inventaire», conclut M. Brunet.

NDLR : Les personnes citées dans ce texte peuvent avoir changé d’emploi depuis l’entrevue, mais leur témoignage demeure utile à la compréhension du métier illustré.

Horaires et milieux de travail

  • L’assistant technique peut exercer son métier dans : les pharmacies communautaires (Pharmaprix, Jean Coutu, Uniprix, etc.); les pharmacies d’établissement de santé (hôpitaux, centres d’accueil pour personnes âgées, centres d’hébergement et de soins de longue durée).
  • Le métier d’assistant technique en pharmacie demande une grande disponibilité.
  • Le diplômé doit s’attendre à travailler le jour, le soir et la fin de semaine.
  • Les pharmacies communautaires et les pharmacies d’établissement de santé fonctionnent sept jours sur sept.

Champs d’intérêt

  • aime la chimie et la médecine
  • aime calculer avec exactitude et vérifier de l’information
  • aime travailler seul, en laboratoire (hôpital)
  • aime écouter et aider les gens (communautaire)

Aptitudes

  • sens des responsabilités
  • mémoire, concentration et rigueur
  • facilité d’apprentissage des sciences : chimie et mathématiques
  • sens de l’écoute et du service au public (communautaire)
Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager