Navigation des articles

melissa-guillemette

Formation à distance : comment ça marche?

etudiant_maison02

Grâce à la formation à distance, les étudiants peuvent troquer la salle de classe contre du matériel à consulter dans le confort de leur maison. Avec le développement du Web et des nouvelles technologies, cette méthode d’apprentissage est plus efficace que jamais.

La formation à distance a grandement évolué au fil des années, suivant les progrès technologiques du moment. Il y a une vingtaine d’années, les étudiants recevaient des cassettes VHS envoyées par la poste.

Aujourd’hui, certains cours sont donnés en direct sur le Web, dans des classes virtuelles. Le matériel varie toutefois d’un cours à l’autre. Le travail peut se faire à l’aide de manuels ou de CD-ROM, de vidéos, de recueils de notes de cours ou de cahiers d’exercices. Seule une minorité de cours est donnée directement en ligne.

Des étudiants bien encadrés

Quoiqu’ils soient seuls à la maison pour intégrer les notions du cours, les étudiants ne sont pas laissés à eux-mêmes pour autant. «Il y a beaucoup d’interactions avec le professeur grâce aux forums de discussion du cours, explique le directeur du Bureau de la formation à distance de l’Université Laval, Jean-Benoît Caron. Un étudiant qui a une question peut la poser dans ce forum, et tous les autres étudiants verront la réponse du prof. C’est l’équivalent de poser une question en classe, finalement!»

Les étudiants peuvent aussi communiquer avec leur enseignant par courriel et par téléphone. Certains tuteurs, chargés de cours et professeurs utilisent aussi le logiciel Skype pour répondre aux questions par vidéoconférence.

Les étudiants doivent cependant se déplacer pour les examens, qui se déroulent dans un établissement d’enseignement près de chez eux, sous supervision.

Les études à distance en chiffres

  • Plus de 1 800 cours offerts dans différents établissements au Québec.
  • 160 000 inscriptions aux cours à distance par année.
  • La formation universitaire est celle qui compte le plus d’inscrits (49 %), quoique le collégial (17 %) et le secondaire (35 %) attirent aussi un bon lot d’élèves.
  • Le nombre d’inscriptions a augmenté de 13 % par année entre les années scolaires 1996-1997 et 2008-2009, selon le Comité de liaison interordres en formation à distance.

À lire également :

Partager