Navigation des articles

equipe-jobboom

Faut-il effectuer un suivi après une entrevue d’embauche?

Homme qui parle au téléphone

Photo : Csehak Szabolcs / Shutterstock

Faire ou ne pas faire un suivi auprès du recruteur après une entrevue d’embauche? D’un côté, vous êtes impatient d’avoir des nouvelles, mais de l’autre, vous ne voulez pas paraître harcelant. Que faire? Voici ce qu’en pensent trois recruteurs professionnels.

Un courriel suffit

«Les recruteurs sont souvent bombardés de téléphones de candidats qui demandent des suivis après une entrevue. Il s’agit d’une surcharge de travail pour le recruteur. Il est préférable d’attendre le suivi de la part de ce dernier.

«Il est, par contre, bien vu qu’un candidat, à la suite à une entrevue, envoie un courriel de remerciement au recruteur et au gestionnaire. Dans ce courriel, le candidat peut réitérer son désir de se joindre à l’organisation. Cela démontre sa motivation et son professionnalisme, sans ajouter de lourdeur au travail du recruteur. »

Lucy Rodrigues, Chef de section, acquisition et gestion de talents chez Métro

Déceler les indices

«Tout dépend de la façon dont s’est terminée votre entrevue. En général, les conseillers en recrutement sont assez transparents pour vous faire savoir leurs intentions : si votre candidature les intéresse, ils vous introduiront aux autres employés de la compagnie et vous expliqueront quelle sera la suite des événements.

«Si vous souhaitez tout de même faire un suivi, le courriel est la méthode la plus efficace, puisque les recruteurs sont souvent en entrevue. Vous n’aurez peut-être pas de réponse tout de suite, car il y a souvent plusieurs «urgences» à traiter, mais vous aurez assurément un suivi!»

Maryse Plante, conseillère en ressources humaines senior – Ingénierie et technique chez Adecco Sherbrooke

Une preuve de professionnalisme

«Une lettre de suivi après une entrevue est définitivement un plus. Malheureusement, peu de candidats adhèrent à cette pratique. Je crois que c’est une très belle façon de réitérer son intérêt pour le poste convoité et de laisser savoir que nous aimerions continuer le processus de recrutement.

«Il est également très professionnel d’écrire une lettre de suivi si l’on désire retirer sa candidature. Il se peut que finalement, le poste pour lequel on a passé une entrevue ne corresponde pas à nos objectifs de carrière. Informer le recruteur des raisons de cette décision l’aidera à comprendre et, au besoin, lui permettra d’ajuster son approche de recrutement.»

Valérie Randone, chef d’équipe et conseillère en recrutement – Amérique du Nord chez Drake International

En savoir plus

Partager