Navigation des articles

maxime-johnson

Faire ou ne pas faire ses impôts

Pas besoin d’être un crack de la finance pour remplir soi-même sa déclaration de revenus : un crayon, une gomme à effacer, une calculette et quelques heures suffisent pour accomplir la besogne. Pourtant, des millions de Québécois confient cette tâche à un professionnel. Que faire?

Remplir sa déclaration soi-même

Comment faire : Rassembler ses T4 et autres documents appropriés, lire l’édition 2010 des guides d’impôt de Revenu Québec et de l’Agence du revenu du Canada, remplir à la main les formulaires provinciaux et fédéraux et poster sa déclaration. Plusieurs logiciels, comme ImpôtExpert et ImpôtRapide, permettent aussi de produire sa déclaration sur son ordinateur et de la transmettre par la poste ou par Internet.

Durée : La durée varie en fonction de ses compétences et de la complexité de ses finances. En général, il faut compter une bonne demi-journée pour remplir une déclaration d’impôt de base.

Prix : Les déclarations remplies à la main sont gratuites, et les logiciels coûtent de 30 à 40 $ pour une famille. ImpôtExpert offre également un service en ligne pour 15,95 $ (gratuit pour les particuliers qui gagnent moins de 20 000 $).

Avantages : Gratuit ou peu coûteux, ce choix permet d’acquérir une meilleure connaissance du système fiscal et de ce que l’on paie pour tous les services obtenus auprès de l’État.

Désavantages : Il suffit d’un crédit d’impôt oublié pour que l’économie réalisée en remplissant soi-même sa déclaration se transforme en perte, voire en avis de cotisation!

 

Confier sa déclaration à un expert

Comment faire : Rassembler ses documents et prendre rendez-vous avec son comptable ou une entreprise spécialisée pour une entrevue fiscale. Profiter du reste de sa journée.

Durée : Tout le processus, de l’entrevue fiscale à la transmission de la déclaration, prend en moyenne une heure.

Prix : Varie selon les services offerts et la complexité de sa situation financière. Chez H&R Block, par exemple, le prix minimum d’une déclaration est de 79,95 $, mais il monte en moyenne à plus de 200 $ lorsque celle-ci se complexifie (propriétaires d’immeubles locatifs, etc.).

Avantages : Les experts connaissent bien la loi et les différents crédits fiscaux, même les plus obscurs et moins connus, et ils offrent souvent un soutien à longueur d’année en cas de vérification.

Désavantages : Il y a perte de contrôle sur un volet important de ses finances personnelles. Il peut être difficile d’obtenir un rendez-vous avec un spécialiste au cours des jours précédant la date limite pour transmettre sa déclaration (30 avril 2011 pour les particuliers, 15 juin 2011 pour ceux qui déclarent des revenus d’entreprise).

commentez@jobboom.com

Partager