Navigation des articles

julie-leduc

Erreurs de paye

Un patron peut-il demander à son employé de le rembourser après l’avoir trop payé par erreur?

Le patron peut parfaitement exiger ce remboursement. De la même façon qu’il a le devoir de corriger la situation si un employé n’a pas suffisamment été payé, l’employeur a le droit de récupérer l’argent qu’il a versé en trop. Il est déjà arrivé dans notre entreprise que l’on confonde des numéros d’employés. Nous avions alors payé à un travailleur des heures supplémentaires qui avaient été effectuées par quelqu’un d’autre. Il a fallu expliquer la situation et corriger l’erreur.

Les employés sont généralement compréhensifs. Ils savent reconnaître que la somme versée par erreur ne leur appartient pas. Mais il faut trouver un arrangement pour récupérer ce montant. On ne demande pas à un employé de nous rembourser sur-le-champ de l’argent qu’il a peut-être déjà dépensé. On peut suggérer de récupérer la somme sur deux ou trois chèques de paye. Il faut essayer de trouver une entente qui satisfasse les deux parties. Dans le cas où la compagnie est syndiquée, il peut arriver que la convention collective prévoie que l’employeur doive demander une autorisation syndicale pour faire une déduction supplémentaire sur une paye à la suite d’une erreur. Il faut alors s’en tenir aux règles de la convention.

Quand il s’agit d’erreurs de 50 $ et moins, il est préférable de ne pas exiger le remboursement. Il en coûterait plus cher administrativement d’effectuer les corrections que d’assumer le coût de l’erreur!

Partager