Navigation des articles

equipe-jobboom

Emploi : des prévisions optimistes pour le Québec

femme au bureau

Les perspectives d’emploi s’annoncent favorables au Québec au cours de la prochaine décennie : plus de 1,3 million de postes seront à pourvoir d’ici 2022, tandis que le chômage devrait chuter à un taux jamais vu en plus de 50 ans, selon les plus récentes prévisions à moyen et à long terme d’Emploi-Québec.

Pas moins de 725 400 emplois devraient être disponibles au Québec entre 2013 et 2017, et ce nombre grimpera à 1 358 500 dans un horizon de 2022. Du lot, 81 % résulteront uniquement du remplacement des travailleurs partis à la retraite. Le reste proviendra de la croissance économique.

Si ces prévisions s’avèrent, le nombre total d’emplois au Québec atteindrait des sommets inégalés, soit 4 166 700 en 2017 et 4 238 200 en 2022.

Du même coup, le taux de chômage devrait diminuer dans l’ensemble des régions du Québec, et atteindre 5,7 % à l’échelle de la province en 2022. Il s’agirait du taux le plus bas depuis 1968.

Emploi-Québec estime donc que les perspectives seront très favorables pour les personnes désirant intégrer le marché du travail, notamment les jeunes finissants, les chômeurs, les travailleurs âgés voulant demeurer actifs et les immigrants.

Par ailleurs, une pénurie généralisée de main-d’oeuvre n’est pas à prévoir au cours de la décennie à venir, bien qu’une rareté de travailleurs qualifiés pourrait se faire sentir dans certaines régions, certains secteurs ou certaines professions.

Ces prévisions ont été effectuées à partir d’un scénario de croissance économique réalisé par le Conference Board du Canada en juin 2013.

Partager