Navigation des articles

patrice-hudon

Diminuer le roulement de personnel : trucs d’expert

moral_des_troupes

Le roulement de personnel vous donne des cauchemars? Trois trucs pour convaincre vos employés que l’herbe est bien assez verte ici.

Pas de fausses promesses

«Un taux élevé de rétention du personnel commence dès les entrevues d’embauche», explique Pascal Paillé, directeur du Groupe de recherche sur la rétention et la fidélisation des ressources humaines dans les services au Département de management de l’Université Laval. «Devant un candidat intéressant, il arrive parfois que l’employeur, de bonne foi, tienne des promesses qu’il lui sera impossible d’honorer avec le temps. Plus le décalage est grand entre le discours à l’embauche et la réalité de l’emploi, plus l’employé sentira le besoin d’aller voir ailleurs.»

Reconnaissez leur travail

«Pour retenir leurs meilleurs candidats, les employeurs gagneraient à instaurer une politique de reconnaissance au travail, dit Pascal Paillé. Les employés ont besoin d’entendre de la direction que leurs efforts sont reconnus pour donner du sens à leur travail.» Il est donc important que les patrons relèvent les bons coups de leurs employés.

Établissez un suivi

Pour se sentir utile, l’employé doit comprendre le rôle qu’il joue dans l’entreprise. Voilà pourquoi Florent Francœur, CRHA, président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines, encourage les employeurs à instaurer un système de gestion du rendement. Chaque année, après avoir clairement mis ses attentes par écrit, le patron devrait rencontrer son employé pour lui en faire part. Puis, quelques mois plus tard, il devrait se rasseoir avec lui pour analyser les résultats et réajuster le tir, le cas échéant.

Partager