Navigation des articles

Des métiers hors normes

Des métiers hors normes

Tout au long de l’année, Jobboom part à la rencontre de travailleurs au quotidien peu commun. Découvrez les images et les propos étonnants que nous avons recueillis.

Les yeux du réseau routier montréalais

Les autoroutes de la métropole sont surveillées par caméra depuis un centre de contrôle qui détecte illico tout événement perturbateur. «Grâce à notre vue d’ensemble, nous guidons les services d’urgence vers le meilleur chemin pour se rendre sur place et éviter la congestion», explique Pierre Charbonneau, contrôleur de la circulation principal.

Le métier de maréchal-ferrant

Richard Morin perpétue un savoir-faire qui n’a pas changé depuis des siècles. «Dans les courses, on peut aller chercher quelques fractions de seconde en s’assurant que l’animal est vraiment d’aplomb dans son angle naturel.»

Métier : épithésiste

Artiste dans l’âme, Louise Desmeules confectionne des parties de visage pour des patients défigurés ou handicapés. «Les patients qui ont perdu une partie de leur visage sont très troublés quand ils nous arrivent. Avec l’épithèse, ils peuvent reprendre le cours de leur vie.»

Profession : propriétaire d’une perroquetterie

Ghyslaine Piette passe ses journées à soigner des perroquets. Sa demeure est un véritable hôtel pour oiseaux. «Je possède moi-même sept perroquets et j’en accueille en moyenne quatre ou cinq autres.»

Le métier de graveur de pierre

Les inscriptions sur les pierres tombales sont le fond de commerce de Gilles Brunet. «Avec mes deux employés, nous faisons entre 600 et 700 gravures par année au Cimetière Mont-Royal.»