Navigation des articles

anicee-lejeune

Des employés à part entière

Les travailleurs à temps complet et à temps partiel ne partagent pas les mêmes horaires, mais devant la loi, tous les travailleurs sont égaux!

Bien qu’il travaille moins d’heures que son collègue à temps complet, l’employé à temps partiel bénéficie des mêmes droits, notamment en matière de salaire. «Selon l’article 41.1 du Code civil du Québec, un employeur ne peut accorder à un salarié un taux de salaire inférieur à celui consenti aux autres salariés qui effectuent les mêmes tâches dans le même établissement», explique l’avocate Caroline Gagnon de la Commission des normes du travail. Un article qui ne s’applique que si le salarié touche moins de deux fois le salaire minimum en vigueur.

Vacances et jours fériés

Le salarié à temps partiel a droit à la même durée de vacances et aux mêmes indemnités qu’un travailleur à temps complet. «Depuis 2002, tous les salariés à temps partiel ont droit à une indemnité lors des jours fériés», détaille Me Gagnon.

Par exemple, si un employé à temps partiel ne travaille pas le vendredi et que le Vendredi saint est un congé payé, ce dernier recevra une compensation équivalente à 1/20 de son salaire. Toutefois, l’article 65 du Code civil du Québec précise que pour bénéficier d’un jour férié et chômé, un salarié ne doit pas s’être absenté du travail, sans l’autorisation de l’employeur ou sans une raison valable, le jour ouvrable qui précède ou qui suit ce jour.

Partager

SUR LE MÊME SUJET