Navigation des articles

equipe-jobboom

Dénoncer ou non un collègue de travail profiteur

Je fais face à un nouveau collègue qui gagne un meilleur salaire que moi, même s’il a moins de responsabilités et qu’il travaille moins fort que moi. Le hic, c’est qu’il est profiteur! Il est toujours en train de «téter» le patron. Il a toutes les petites attentions pour lui. Il a l’air de travailler fort, mais il fait travailler les autres à sa place. Comment montrer à mon patron que le nouveau ne fait rien sans qu’il y voit de la jalousie mal placée?

Cette situation délicate exige beaucoup de patience et de maturité, car on ne peut la régler rapidement. Spontanément, vous pourriez être tenté d’exposer la situation à votre employeur, d’en parler avec vos collègues ou d’affronter directement le nouveau en lui précisant que vous voyez son jeu et que vous le démasquerez.

Ces trois solutions sont à éviter absolument, car elles vous placeraient dans une position précaire où vous pourriez, en effet, passer pour un simple jaloux.

Je vous conseille plutôt de laisser aller le nouveau et de consacrer vos efforts à bien accomplir votre travail pour faire ressortir vos propres compétences. Laissez le temps arranger les choses. Si vos perceptions s’avèrent, votre patron finira par remarquer que vous tirez très bien votre épingle du jeu pendant que votre collègue traîne de l’arrière.

À titre d’employé, vous n’avez pas à signaler à votre patron quels sont les bons ou les mauvais employés. C’est à lui d’y voir. Si votre patron sait reconnaître votre bon travail, il devrait aussi déceler le mauvais travail des autres.

En ce qui concerne la rémunération du nouveau collègue, vous n’avez peut-être pas toutes les informations nécessaires pour juger s’il est effectivement trop payé. Peut-être qu’il possède trois diplômes de plus que vous ou qu’il cumule une très grande expérience. Peu importe, il s’agit d’un terrain glissant sur lequel vous ne devriez pas vous avancer.

Par contre, si vous êtes insatisfait de votre salaire, pourquoi ne pas demander une rencontre avec votre employeur pour aborder le sujet et voir s’il est possible de réévaluer votre rémunération en fonction de vos responsabilités et de vos compétences. En misant sur vos qualités plutôt que sur les défauts de l’autre, vous améliorez vos chances de sortir gagnant de la situation.

Partager